Ze story épisode 8 : tout est bien qui fini mal

42-16241748Bonjour tout le monde !  Voilà quelques jours que je n’ai rien écrit ici. Pour tout vous dire je suis allée passer le week-end à Toulouse avec des tonnes d’amis. C’était super-chouette et il a fait méga-beau dimanche alors je suis couverte de coups de soleil. Je souffre mais je suis contente ! Et je suis décalquée parce que une vieille vache ronflait donc mon compartiment de train de nuit. Mort aux vaches.

Voici donc ci-dessous la liste des mots commençant par V ou qui vous énervent que vous m’avez donné.
Je suis au regret de vous dire que ceci est le dernier épisode de cette histoire. Hé oui que voulez-vous je me suis lassée de ce petit jeu. J’en trouverais un autre promis ! Mais toute les bonnes choses ont une fin. Et je hais la routine plus que les épinards.

Pour les ptis nouveaux, le début de l’histoire se lit ici

Vénère, Vagin , Vadé Rétro Satanas, Vachement vénère, Vroooooom, Vacances, Vermicelle, varices, au jour d’aujourd’hui, Vernissage plein de V.I.P, Vieille vache, Vamos a la playa, vélib’, véracité, vroom vroom, Vélo, va te faire cuire un œuf, varicelle, vicodine, vilipendé, Vilain. Commentaire à rendre pour le…

***

quelques années plus tard :
- dis dis, papa, tu nous raconte comment tu as rencontré maman ? Je me demande ou tu as pu dénicher cette vieille vache !
- Aaaah vade retro satanas ! ne me rappelle pas de tels souvenirs ! Ce fut une époque maudite !
- Oooh, je suis trop vènére ‘Pa si tu me racontes pas !
- Raaah arrête de me tourner autour et va te faire cuire un œuf et voir ailleurs si j’y suis !
- papaaaaaa allez raconte ! On a le temps, c’est les vacances !
- Bon, bon, d’accord. Alors vous vous souvenez que votre mère et moi nous sommes rencontrés à un mariage, et que pour la séduire je lui avais chanté une sérénade ? Hé bien au jour d’aujourd’hui, je me demande si je n’avais pas un vermicelle à la place du cerveau pour faire une chose pareille !
- Pourquoi Papa ?
- Figurez-vous que j’étais en plein milieu de la fameuse sérénade « vamos a la playa oh ohohoooo » c’était tout à fait romantique, quand soudainement, elle me coupa la parole. Doux Prince, me dit-elle, tu vas être vachement vénère, mais avant toute chose, je dois t’avouer quelque chose. J’ai un prénom bizarre ; en effet, je m’appelle Vagin.
Imaginez ma stupéfaction ! Mais c’était trop tard, en lui chantant des mots d’amour, je l’avais compromise. Je me devais donc de l’épouser en de justes noces. Mais ne voulant pas que cette ignominie se sache, je la fit prestement grimper pour mon vélo et vrooooom vroom vroom, nous nous enfuyame vers la capitale pour rejoindre incognito des amis à un vernissage plein de VIP.
- Ooooh mais, dis papa, elle était belle maman à l’époque ?
- En toute véracité les enfants, elle avait bien quelques varices, et quelques cicatrices de varicelle fort disgracieuses, mais je peux vous affirmer qu’elle était bien moins hideuse qu’aujourd’hui. Et maintenant c’est moi qui dois me gaver de vicodine pour faire passer la souffrance d’être le prince d’une telle personne.
- aaaaaah mais papa, est-ce que tu …
- hep hep hep, fin des questions ! Allez plutôt faire votre commentaire à rendre pour le jour de la rentrée ! Sinon vous allez vous faire vilipender par votre maitresse… qui, en passant, est aussi la mienne.

– THE END –

Commentaires

  1. a gazouillé

    Les histoires d’amour finissent mal en général, quand j’te disais qu’il était : « vachement vénère ! »

    Tes disgressions littéraires me font toujours autant rire…

Gazouiller