J’aurais préféré vivre à la préhistoire

La préhistoire, c’était une chouette époque.

La mode ne changeait pas tous les ans. C’était peau de bison l’hiver, pagne en liane tréssée l’été. Parfois tu pouvais planter une fleur dans tes cheveux. (mais tu devais d’abord vérifier qu’elle n’était pas comestible. C’est comme ça qu’ils ont découvert que toutes sortes de plantes pouvaient tuer les gens. Donc finalement peu de fille se plantaient des fleurs dans les cheveux)

Les gens n’avaient jamais froid, le poil était en vogue. Le bonheur.

Les gens n’avaient pas de post-it de leur patron le matin sur leur PC « Merci de faire attention aux horaires » pour seulement 10 minutes de retard.
De toutes façon les gens n’avaient pas de patron. Ils devaient juste aller à la pêche ou à la chasse pour avoir de quoi manger.
Le reste de la journée ils jouaient à cache-cache avec les bisons et personne ne venait les embêter.

Du coup, ils mangeant ce qu’ils voulaient, il n’y avait pas toutes ces histoires de fruits et légumes par jour. Si ils voulaient passer une semaine à rien manger d’autre que du gras de bison, hé bien personne ne voyait ou était le problème.

Il n’y avait pas toutes ces histoires de ravallement de facade du batiment de la cour du boulot qui dure un an et qui vous saoule tous les jours. Eux c’était plutot atelier crapouilloux sur les murs avac du sang de bison. Tous les mains dans la peinture et on dessine en silence.

Tout ce qui est connexion qui plante, coupure d’éléctricité pré-enregistrement de fichier excel, perte de travail, énervement… eux ils ne connaissaient pas. C’était plutôt du style corde de l’arc détentu ou cailloux pas assez pointu. Embêttant certes. mais nettement plus bucolique.

… j’appuierais bien sur la touche « retour arrière« .

Commentaires

  1. a gazouillé

    En arrière oui, mais de là à revenir à la préhistoire !
    J’aime pas qu’on me tire par les cheveux moi ! :biglol:

    Oui pour l’esprit de communauté, la solidarité, le groupe, ça manque parfois aujourd’hui.

  2. boudine a gazouillé

    Sans compter les puces, les poux, les morpions -bah oui faut appeler un morpion un morpion ! – pas de brosse à dent, pas de déo, pas de shampoing, pas de savon, pas de café, pas de brioche, pas d’avenue Montaigne, pas de soldes, pas de Monoprix …… ENFERRRRRRRRRRRRRRR :biggrin:

  3. a gazouillé

    C’est mon premier com » ici et à remplir toutes ces cases de renseignement j’en ai oublié l’objet de mon commentaire !
    J’espère que ça s’enregistre !
    En tout cas c’est vachement drôle et bien écrit !

  4. a gazouillé

    Je n’y avais jamais pensé…vivre à la préhistoire!!! XDDDD En effet, je comprends pourquoi tu te dis « perchée »…Les gens n’avaient pas de patron…heuuuu c’était la loi du « c’est moi le plus balaise,c’est moi le patron!! sinon coup de massue! » lol…Mais la peau de bison…dormir enroulé dedans comme un rouleau de printemps poilu…why not? J’imagine qu’il n’y avait pas que les bisons qui étaient poilus…les hommes aussi avaient plus que du poil au torse: ils avaient carrément de la moquette, oui!! XD…Bon, allez, j’ai bien aimé laisser un gazouilli alors je m’en vais voter pour toi. ^^ :nodd:

  5. crokey a gazouillé

    Non franchement revenir à la préhistoire ce serait trop dangereux. A l’époque de l’Antiquité comme les Celtes encore ouais j’aurais aimer, car j’aimais beaucoup de choses chez eux, comme: Leurs musiques, leurs fringues, leurs bâtisses, leurs armes et outils, leurs composition des personnes dans les villages (Bardes, Paysans, Guerriers, Druides…), ainsi que leurs admirables chaumières. Sinon si je n’aurais pas pu opté pour l’âge celtique, ben autant prendre l’époque médiévale alors (C’était pas mal aussi même si les lois était à chier…) Il faudrait rebâtir un nouvel empire, que l’on pourrait baptisé: La nouvelle monarchie. Cela dit, revenir à la préhistoire nan c’est pas possible. Trop dangereux. Pas de soins, presque pas voir même aucun confort, sauf pour les poils sur tout le corps qui c’est vrai aurait été très avantageux pour le froid. Mais à part ça et le charme esthétique du style préhistorique comme les huttes par exemple, les armes les dessin et d’autres trucs, il n’y aurait pas assez de soins pour y vivre. Mais j’avoue que la préhistoire ça a un décors fascinant dans le genre Société Humaine.

Gazouiller