J’ai diné avec la mafia !

photo-7

Jusque là tout paraissait normal.

Un nouveau restaurant. Une rue paisible, à sens unique.
Un restaurant vide. Une rue sans histoire.

Comment aurais-je pû me douter ?

C’est bien innocemment que vendredi soir, avec l’Homme et deux amis nous avons décidé de tester ce nouveau restaurant. Paris XV, le Tandoori Night, un indien à la carte abordable et appétissante. Nouvel établissement joliment décoré et à l’apparence honnête.

Seuls dans le restaurant, nous commandons 2 menus « Chéri » (menus pour 2 personnes), un vrai régal, le personnel est aux petits soins. Un peu trop même. Notre diner est régulièrement interrompu par des « tout va bien ? » « oui oui c’est parfait merci« , et même le patron se déplace pour nous poser la question.

photo-3photo-2

Bon, pourquoi pas, c’est envahissant mais ça part d’un bon sentiment … ou bien de la volonté d’avoir l’air irréprochable ?

Ce restaurant vide me laisse une curieuse impression de « fake » malgré la nourriture délicieuse.

Lorsque nous quittons l’endroit (assez rapidement finalement, étant donné la rapidité du service) il se passe un curieux manège dans cette rue généralement très calme. Deux voitures sont garées en biais sur le trottoir, le patron du restaurant, penché vers la fenêtre d’une des voitures semble comploter d’un air mystérieux se redresse soudainement en nous voyant sortir.

A quelques mètres de là, à côté de l’autre voiture, un homme, tout de noir vêtu, fait le guet.

Nous avons tous les quatre la même remarque : « c’est louche »

Et plus j’y pense, plus je trouve ça curieux. Pourquoi ouvrir un restaurant dans la rue la moins passante du quartier ? Pourquoi n’y croiser aucun client ?
C’est une couverture, j’en suis persuadée. Une façade honnête pour masquer des activités malhonnêtes.

Euh. Voilà. Si vous pensez que j’ai trop d’imagination et que ce resto à l’air bien bon, vous avez tout à fait raison. Et je vous recommande d’aller rester sa petite merveille de poulet tikka, parce que miom quoi. C’est un régal.

Et puis si vous voulez enquêter sur la mafia, parce que comme moi vous vous prenez pour la fille de Véronica Mars et de Sherlock Holmes,hé bien allez-y aussi et dites-moi ce que vous en pensez.

Si vous pensez que je ferais tout simplement mieux de me taire et de manger du purée-jambon chez moi le vendredi soir, donnez-vous une claque.

Edit du 3 juin 2010 :

Je suis retournée dans ce restaurant et je crois que ce n’est pas la mafia ! Je reparle par ici du restaurant Tandoori Nigth
Et je vous invite à lire dans les commentaires ci-dessus le très sympathique commentaire du gérant de ce restaurant !

Commentaires

  1. a gazouillé

    je serais comme toi, un peu trop louche.
    Maintenant, fais attention, peut etre qu’ils te surveillent sur ton blog si c’est vraiment la mafia..

    Ahhhhhhh ahhhhh, j’ai énormément d’imagination !
    (plutot trafic pas tres net, a mon avis, plutot que mafia… m’enfin remarque, l’un dans l’autre…)

  2. a gazouillé

    Oh tu sais, de nombreux établissements fonctionnent ainsi (même dans les rues passantes). Je sais que dans ma ville natale, il y a jour un certains jour en semaine ou des gens louches passent de bar en bar pour récolter leurs semences … Donc, non, tu n’es pas parano. Même mon père qui a tenu un salon de thé a eu droit à faire à eux … Bon, faut dire que dans le sud, ils s’attaquent à n’importe quoi … Bon, j’arrête, sinon, je vais me faire kidnapper :biglol:

  3. l'amie a gazouillé

    Je le conseille tout de même : le resto est super bon et trop beau !
    Mais c’est vrai que les gens était louches … à suivre …

  4. a gazouillé

    Les restaus indiens sont toujours bizarres… Souvent trop calmes et puis surtout comme tu dis les serveurs demandent sans arrêt si tout se passe bien si c’est bon et blablabla… Une fois j’avais pas fini mon plat on m’a demandé plusieurs fois pourquoi, genre je devais me justifier… C’est space !
    Bon quant à la mafia sur le trottoir, c’est vrai que c’est louche ton histoire. Ils font quoi à ton avis ?

  5. a gazouillé

    c’est aussi louche que les petits magasins de téléphones portables remplis de mecs, et pas des acheteurs, non! juste des potes du vendeur, ou du gérant j’en sais rien. ça marche aussi pour une ancienne boutique condamnée vers le 20e à la devanture intitulée « swedish cars », briquée et tout mais qui a toujours une porte, souvent ouverte et laissant apparaître sur le seuil 3-4 pélerins à casquette. ils ont l’air d’attendre le messie si je puis dire hinhin
    sinon je n’aime pas la nourriture indienne, comme ça c’est réglé :nodd:

  6. a gazouillé

    Hum, moi aussi je trouve ça louche. Très louche. haha. J’aime être la fille de Sherlock Holmes depuis toujours, alors tant pis… je le redis : c’est louche. =p

    Sinon, j’aurais bien essayé quand même. Parce que la déco est sympa, et si en plus c’est louche pour de vrai, ils sont aux petits soins du coup. ^^

    Dommage que Paris soit trop loin !

  7. Alexandre a gazouillé

    Bonjour à tous,
    Je suis le gérant du TANDOORI NIGHTS. Je suis tombé sur votre site par le plus grand des hasards aujourd’hui car je procède actuellement au référencement internet de mon restaurant (le premier commentaire de votre site remonte déjà à Octobre 2009). Sincèrement, j’ai énormément rigolé en lisant votre critique. Je dois dire que la description de mon associé, Mr DATTA et de l’activité suspecte de la rue, est croustillante. Vous avez trouvé la cuisine DELICIEUSE ? J’en suis très honoré !!! Nous avons ouvert ce restaurant en Septembre 2009 (donc un mois seulement avant votre venue) malgré une période « noire » pour la restauration parisienne. Ce lieu m’a séduit et j’avais décidé de proposer une vraie cuisine indienne, très loin des restaurants à 90 % pakistanais, souvent très chargés en décoration et pas assez fins pour le palet avisé des parisiennes et des parisiens (trop salé, trop de paprika, produits à la qualité douteuse). Au Tandoori Nights, nous sommes livrés tous les jours de Rungis, la cadre est sobre et nous sommes fiers de nos préparations. Même si cela doit atténuer le côté folklorique de votre critique, ce restaurant n’est pas une couverture et je ne fais partie de la mafia (quelle idée !?!?)…
    L’officiel des spectacles vient d’en faire une pleine page (« à peine ouvert et déjà un des meilleurs restaurants indiens de Paris ») ainsi que le Bottin Gourmand (« une jubilation papillaire »).
    La fréquentation monte chaque mois et je vous informe qu’une adorable petite terrasse vous attend désormais aux beaux jours.
    Au plaisir de vous y retrouver !!!
    P.S. : gardez votre ton caustique mais vous devriez éviter d’employer ce type de mot (mafia) pour une simple voiture garée devant chez nous.

    • a gazouillé

      Bonjour Monsieur,

      Tout d’abord je vous remercie pour avoir pris mon billet avec humour. Je vous avoue que je craignais un peu que l’un d’entre vous tombe sur ce billet et le prenne très mal (et au cas ou vous auriez vraiment été la mafia, de me faire descendre en bas de chez moi !)

      Je ne sais pas si vous avez vu que j’ai dernièrement brièvement reparlé de votre restaurant dans un autre billet :
      http://www.percheesurmabranche.fr/2010/04/25/blabla-du-week-end/

      Votre commentaire me fait penser que je devrais l’ajouter en lien au bas de ce billet-ci, afin que les internautes sachent le fin mot de l’histoire !

      J’habite tout prés du restaurant, je passe donc devant chaque jour et j’ai bien vu la petite terrasse bien sympathique qui y était installée.

      Encore bravo pour votre restaurant qui me plait beaucoup autant par la qualité de son accueil que pour pour celle des plats qui y sont servis.

Rétroliens

Gazouiller