Dans la série des métiers abandonnés

avenir

C’est fou le nombre de truc qu’on rêve de faire, et puis finalement pas.

Nan vraiment quand on y pense, très peu de personne font le métier dont elles rêvaient à 6ans. ou à 15. ou même à 20.

Et cela arrive très souvent qu’on exerce un métier qui n’ai finalement rien à voir avec les études que nous avons faites.

Par exemple :
Une de mes petites sœurs voulait être chinoise, quand elle était petite.
Et l’autre voulait être Robin des Bois.
Bon. Eh bien la vie – si cruelle cela soit-il – leur a enseigné que non. Cépapossible.

Je ne me souviens pas vraiment de ce que je voulais faire avant mon bac. Mais en 5ans d’étude, j’ai changé 20 fois d’avis.

- J’ai voulu être prof d’Histoire.
Mais après que mon élitiste de paternel m’ai fait comprendre que hors Normale Sup point de reconnaissance familiale j’ai changé d’avis.
J’avais beau être en prépa. Normale Sup quoi. Sans moi.

- J’ai voulu être conservatrice de musée.
Mais après que tout le monde m’ai dit mais non, tu vas t’ennuyer, y’a aucun débouché, c’est pourri, c’est un truc de gland : j’ai changé d’avis.
J’avais beau avoir été admise à l’Ecole du Louvre. J’ai dit : sans moi.

- J’ai voulu être bibliothécaire en BiblioBus.
Mais après avoir fait un stage en bibliothèque, passé des journées entières à bipper des livres, et qu’on m’ai dit mille fois que décidément le bibliobus, c’était passé de mode : j’ai changé d’avis.
J’avais beau être en Ecole de Bibliothécaire Documentaliste. J’ai dit : sans moi.

- J’ai voulu être documentaliste juridique.
Alors ça je m’y suis accroché croyez-moi. 3 Stages en cabinets d’avocat, des recherches juridiques à plus savoir qu’en faire, la jurisprudence, la doctrine, Légifrance et cette crétinade de LexisNexis, les conn*rds d’avocats qui te prennent pour de la m*rde, la terrible et effroyaaable ROUTINE : j’ai changé d’avis.
J’avais beau être en École de Bibliothécaire Documentaliste. J’ai dit : sans moi. (jm’y suis accroché quand même à cette école !)

- J’ai voulu faire du content & community management
Alors bah voila, c’est ce que je fais.
A quand la prochaine passion ?

Bon alors puisque je suis l’humeur fouineuse, je vais transformer ce billet en tag. « quelles sont vos métier rêvés finalement pas fait? » Vous êtes pas obligés de répondre hein. Je le prendrais pas mal. (et que les mauvaises langues aillent pas dire que c’est pour Wikio. On s’en cale de Wikio)
Alors je tague Le Poulpe, MissBrownie, Marinette, Kriss, et Marie la chroniqueuse blonde.

Commentaires

  1. a gazouillé

    Moi, à part majorette, je rêvais d’être épicière, parce qu’elle avait une caisse enregistreuse avec un ticket qui sort, et aussi c’est elle qui avait tous les bonbons du village. Et pis j’ai changé d’avis, je sais plus quand. Quand j’ai remarqué qu’elle avait des tas de dents en or sur le devant, l’épicière, je crois.

  2. a gazouillé

    J’aurais aimé être pilote d’hélicoptère et monter ma propre compagnie. J’me voyais déjà, comme dans les films de James Bond, en tailleur aux commandes d’une belle machine.

    J’ai même failli m’engager dans l’armée pour passer ce brevet, mais il fallait que je donne dix ans de ma vie et je sortais de pension…

    Mon oreille est à l’affût du moindre bruit d’hélicoptère et je lève la tête à m’attraper un torticoli, à chaque fois !

    :cry:

  3. a gazouillé

    Moi je voulais être sage-femme, ça m’est venu tout petite, dès le CP, pas parce que j’adorais les bébés (les copines voulaient être puéricultrice à l’époque) mais pour le côté médicale. Et puis je me suis révélée être une quiche en maths et en physique, et j’ai donc du faire un trait sur ce métier, me rabattant sur le journalisme, pas je ne me sentais pas à la hauteur. Après j’ai voulu être psy, mais mes parents n’ont pas voulu sponsoriser mes études de psycho, ça a donc été école de commerce, spé pub/mk.
    Je suis comme toi community manager, et la psycho me sert tous les jours ! ;-)

  4. a gazouillé

    :biggrin: c’est marrant parce que j’y pense souvent à cette problématique des nombreux métiers que j’ai voulu exercer !
    Bon, j’avoue qu’habituellement je ne réponds pas aux tag étant donné que ça n’a rien a voir avec mes articles habituels mais là comme j’y pense souvent, pourquoi pas :nodd:
    Bon faut que je réfléchisse…

  5. a gazouillé

    Je voulais faire astronaute à la NASA, puis spationaute (SAY PAS PAREIL!) à l’ESA (chauvinisme oblige).
    Puis la navette Challenger, dont le poster géant ornait le mur au bout de mon lit, a explosé (tu n’étais pas née je pense), alors j’ai choisi ingénieur à l’ESA.

    C’était beau.

  6. Lexou a gazouillé

    Moi à 10 ans je voulais être trapéziste, ben voyons moi la grande chochotte qui a le vertige sur un tabouret…puis esthéticienne, mon père m’a dit mais non ca gagne rien, ya pas de débouchés y’en a trop…résultat ma soeur est esthéticienne, comme quoi les ainés on ne les laisse pas faire ce qu’ils veulent alors que les plus petits einh!!!!

  7. a gazouillé

    Bah moi je veux faire prof de sport depuis que je suis toute petite (même si le sens ou la version du sport en question à pris différentes formes et tournures dans ma ptite tête).

    Depuis l’âge de 5 ans en fait. C’est même pas drôle d’avoir une vocation, zut. (Enfin si j’ai voulu être militaire et agent secret, mais en parallèle).

  8. a gazouillé

    Ben au moins tes rêves étaient réalisables… moi je voulais être bergère :biglol: Après j’ai fini par grandir, et il n’y a jamais aucun métier qui m’a fait envie, faut croire que je ne voulais pas travailler. J’ai fais des études de tourisme par par défaut, mais sans savoir ce que j’allais devenir après. Heureusement depuis je me suis un peu reprise, j’ai enfin des objectifs et une passion mais il a fallu du temps !
    Quand tu penses que certaines ne trouvent leur voie qu’à la crise de la cinquantaine, ça laisse songeur…

  9. a gazouillé

    Diantre, dans le genre calée, tu te poses là!!
    Je suis admirative de ton cursus!!!

    Alors moi je suis pas mal aussi,
    j’ai voulu être militaire (et puis définitivement, je ne supporte pas les ordres)
    puis juge pour enfants (mais les études de droit ca ne me disait rien, trop de choses à apprendre par coeur), ensuite bibliothécaire (je l’ai été deux ans tout de même)
    et aussi maitre de conférences (ah bé là ce sont toutes mes études).
    Finalement, j’ai viré à 90° et aujourd »hui je fais une formation pour être DRH (surtout, ne pas chercher la logique….)

  10. a gazouillé

    Juste pour te dire que je fais un métier dépassé mais je l aimmeueuh!: bibliothécaire sur un bus avec des milliers de livres que je prête dans les écoles aux marmots aussi aux femmes au foyer perdues dans les campagnes ou aux retraites passionnes de lecture.Ben oui, ce métier existe encore du moins en Belgique.Heureusement, car tous n aurait pas accès a la lecture autrement!

  11. Clémence a gazouillé

    moi, je voulais être pilote de Formule 1… et je n’ai eu mon permis qu’à la cinquième fois ! Comme quoi, c’était pas pour moi, ce métier ^^

  12. a gazouillé

    J’ai voulu être prof d’espagnol. J’ai fait 4 ans de fac. j’ai arrêté.

    J’ai voulu être infographiste. C’est en cours.

    Je veux être prof de flamenco. C’est en cours.

    J’ai 22 ans.

  13. sophie-p a gazouillé

    Ben moi quand j’étais p’tite, je voulais être vétérinaire pour coccinelles, une jolie profession, non ? Et puis après j’ai voulu être vétérinaire tout court, mais pas longtemps parce qu’en fait les animaux j’aime bien, mes les tripailles d’animaux un peu moins. Et puis j’ai voulu être artiste peintre, et tout un tas de métiers qui impliquaient le dessin, tout ça parce qu’on s’extasiait sur mes talents artistiques quand j’étais haute comme trois pommes. Et puis finalement non, je suis devenue traductrice technique. Le rapport ? Aucun, pourquoi ? Mais c’est pas exclus que je change de métier à nouveau, crise économique oblige…

  14. jellywell a gazouillé

    Moi je voulais être hôtesse de l’air. Quand j’était toute petite, la première fois que je suis allée dans un aéroport c’est apparu comme un flash: ça à quand même l’air d’être la belle vie de voyager autour du monde tout en exerçant son métier. Mais quand j’ai su bien plus tard qu’être hôtesse de l’air n’était pas exactement comme je l’imaginais… désillusion. Maintenant mon rêve c’est de voyager en classe affaire. Et le plus souvent possible.

  15. a gazouillé

    Je voulais vraiment devenir une super espionne . :biglol: Bon, ca m’a vite passé, je ne devais pas y croire vraiment ! Me voici dans la déco après diverses tentations, et là, je m’éclate :razz:

Gazouiller