Le Crousti-Fondant

Il y en a qui aiment le crémeux.
D’autre le mousseux.
D’autre le pâteux.

Moi, mon idéal gustatif, c’est le crousti-fondant.

Le Crousti-Fondant n’est pas un plat particulier, ni un ingrédient.

Le crousti-fondant est une composition. une texture, une consistance.

C’est de l’Art. Avec un grand A. (C’est la mode du A cet automne) (me demandez pas pourquoi)

Quelque chose de crousti, c’est clairement bon.
quelque chose de fondant, c’est tout à fait bon aussi.

Mais quelquechose qui saurai mêler le crousti ET le fondant, c’est l’idéal, l’apothéose, le bonheur parfait sublime et divin.

Exemple : Le Fererro Rocher. Crousti …. fondant. (et chocolat en plus. La palme d’or)

Voila. C’est tout. Merci.

(Demain j’écrirais quelque chose de sensé) (promis)

Commentaires

  1. sophie-p a gazouillé

    Aaaah, et puis les rayons de chocolats de Noël dans les magasins, c’est le mal. J’ai acheté une grosse bouâte de Ferrero Rocher pour monsieur en début de semaine… j’en ai bouloté la moitié. J’y peux rien, je pense très sincèrement qu’on nous ment, chez Ferrero, ils doivent mettre des substances addictives dans leurs Rochers… d’ailleurs ils font pareil chez Suchard (les rochers amandes avec une pointe de sel surtout), c’est une conspiration j’vous dis !

  2. a gazouillé

    Le problème du croustifondant c’est que c’est souvent prâliné…. Moi je suis une puriste de la ganache….Mais ça a l’air bon c’est sur!
    HS/ Je me demandais, ton cours de macarons, c’est la méthode française avec le sucre tel quel, ou la méthode italienne avec la meringue et le thermomètre?

Rétroliens

Gazouiller