Les drôles de profs qu’on avait

prof barjo

S’il y a une chose qu’on a tous en commun, s’il y a un sujet de conversation inépuisable, c’est bien le sujet de nos profs de collège et lycée.

Chaque année on en avait au moins un de complètement barjo.

Ce qui est triste c’est qu’on se souvient plus de lui que du prof génial et passionnant.
Si un prof veut accéder à la postérité, il ne doit pas être proche de ses élèves, passionnant, brillant … il doit être barjo, dingo, sado-maso, rigolo, crado ou carrément salaud.

Je me souviens de ce prof de math particulièrement crado. Sa grande barbe jaune nous dégoutait, et la tradition du collège disait qu’il y stockait ses crottes de nez.
Et effectivement régulièrement lorsqu’il nous rendait nos copie-doubles, nous sentions une résistance en les ouvrant et un clac-clac-clac … oui vous visualisez : les crottes de nez collaient les pages entre elles.
C’est du vécu.
Au delà de ça, pour la cas social des maths que je suis, ce prof a été un des plus bienveillants que j’ai eu.

Je me souviens de cette prof de français au lycée. Adorée et crainte de ses élèves, elle avait un côté à la fois génial (dans le sens de génie) et enfantin.
Elle était capable un jour se de déguiser en Phèdre et de nous déclamer »J’aime ! et ne crois pas qu’au moment que je t’aime innocente à mes yeux je m’approuve moi-même – ni que du fol amour qui trouble ma raison ma lâche complaisance ait nourri le poison ….. »
Et le lendemain de nous faire regarder Bambi et de pleurer quand la maman de Bambi meurt.

Je me souviens de cette prof de SVT qui, selon la tradition, pleurait si elle entendait le mot « satan ». Et nous de passer devant elle en criant « on satan à la récré ! »

Je me souviens de ce prof d’anglais qui se croyait aussi beau que Tom Cruise et qui nous le disait. (alors que non. vraiment pas)
Je me souviens de cette prof de latin qui pleurait en cours à cause des rumeurs comme quoi elle couchait avec le dirl, et dont le rouge à lèvre était toujours de traviole.

Je me souviens de tous ces fou-rires, de tous ces petits mots passés de main en main « regarde sous le bras de la prof : un poil géant !« , et je me dis : pauvres profs.
Et pauvres nous parfois aussi d’avoir à subir de tels barjos.

Mais qu’est-ce qu’on rigolait !

Commentaires

  1. a gazouillé

    HAHAHA

    jamais eu crottes de nez moi.
    j’ai été détestée puis adorée par la prof de français
    Tom Cruise s’est permis de me faire la morale sur mes notes de maths alors qu’il n’était ni mon prof de maths, ni mon prof d’anglais, mais juste mon prof principal…
    par contre je me souviens encore des fous-rire quand certain prof d’histoire sautait pour attraper l’écran du rétro…
    :biglol: :biglol: :biglol: :biglol: :biglol:

  2. a gazouillé

    Mon billet sur les crottes de nez t’a rappelé des souvenirs?

    Mon prof d’Histoire avait toujours des pantalons en velours feu de plancher et mon prof de philo avait le feu aux fesses!

  3. a gazouillé

    :biggrin: EXPDDRRR ! :biglol:

    juste OH MON DIEU !!!!!
    On les retrouve VRAIMENT trop dans ta description !!!!!!!!!!
    Et nos blagues pourries de collégiens aussi (on satan…!)

    Petite nostalgie la quand même mdr !!!!!!!!

    C’est vrai, c’est d’eux dont on se souvient, moins des autres…. !!

  4. Gui a gazouillé

    Trooooooop marrant!
    J’avais jamais repéré que le prof d’anglais ressemblait à Tom Cruise, ca a fait tilt quand je t’ai lue!

    Spécial dédicace au prof d’histoire tiré à 4 épingles, impeccablement coiffé, épingle à cravate dorée…et mains pleines de craie!

  5. Charlot a gazouillé

    Enorme !!

    Comme Marinette, j’ai une petite pensée pour le prof d’histoire qui essaie desepérement d’attraper l’écran du retro en sautillant … et pour la dame de la cantine qui tenais absolument à nous faire un gros bisous plein de rouge à levre le jour de notre anniversaire… et Champignon qui nous donnait les réponses en DST… alala… que de bons souvenirs !

  6. a gazouillé

    Je me souviens de cette prof d’espagnol qui un jour avait dit sans faire exprès « merci, avant de sortir, de mettre vos tables sur les chaises ». Ni une, ni deux, qu’avons nous fait :biglol:

  7. Clémence a gazouillé

    Ah, les profs de notre cher collège-lycée… toute une histoire ! ^^ En tout cas, les descriptions sont très fidèles aux personnages !

  8. a gazouillé

    On a tous un prof en tête quand on lit ton billet.
    Pour ma part, un prof de sciences en première complètement obsédé par les rats, qui nous a quand même tenus un trimestre entier dessus (mais qu’est ce qu’on a ri)

  9. a gazouillé

    Je crois que c’est toujours comme ça. Je retrouve des élèves sur Face Book et msn et j’entends (et je lis pardon) des choses qui ressemblent à nos souvenirs.
    (je suis à la retraite)

    Bonne journée et mersi pour ce retour à « mes jeunes années »

Gazouiller