Du bonheur de se coucher tôt

reveil sommeil

Il y a des choses simples de la vie, que parfois on oublie.

Et c’est quand, au bout de plusieurs mois de traits tirés, cernes creusés, ralages matinaux et autres intraveineuses de café, on se rend compte de vraiment on est crevé, qu’on prend enfin conscience d’une vérité jusque là cachée :

Dans la vie, il faut dormir.

Dormir, pioncer, roupiller, somnoler, rêver, sommeiller, ronfler.

On se remémore alors le bon vieil adage « les heures avant minuit comptent double ».

Ce qui veut dire, si on y pense, que se coucher à 23h au lieu de minuit, a au bout du compte le même effet que se coucher à 22h. Si ça c’est pas du bonheur ? (et 22h ça fait quoi ? 20h ! yihaaa, un peu plus et c’est comme si je dormais au boulot.)

Alors donc hier soir je me suis couchée à 23h, ça ne m’étais pas arrivé depuis un sacré bout de temps, et laissez-moi vous dire que ça fait un bien fou.

Je sais que certaines personnes qui se couchent régulièrement tôt (à savoir entre 22h et 23h) trouvent très bêtes les gens qui se couchent après minuit et qui passent ensuite leurs journées à râler parce qu’ils sont fatigués.

Mais vraiment, je pense que je préfère être fatiguée. Parce que se coucher à 22h, c’est le meilleur moyen pour sombrer dans la dépression en voyant sa vie devenir l’insupportable métro-boulot-dodo. Se coucher 3h après être revenue du boulot, pour moi c’est non non non.
Je préfère passer des soirées sympa avec l’Homme ou des amis. Tant pis pour mes cernes.

A noter donc pour la prochaine fois : ne change pas de rythme ma petite Perchée, par contre quand-même, de temps en temps, fais-toi une bonne grosse vraie nuit de sommeil. C’est une question de survie.

(ce qui en réalité n’existe pas pour moi vu que je me réveille forcément 10 fois par nuit – juste assez pour avoir le temps de grommeler à chaque fois « rooh merde, chui réveillée »)

Commentaires

  1. a gazouillé

    comme toi: si je dors tôt, j’ai l’impression de ne pas avoir profité de ma journée… mais là, je tiens plus debout alors peut-être que ce soir, je me coucherais à 23h (whoooo comme c’est tôt!!! à peine le temps de rentrer, manger, se brosser les dents et faire un bisou à l’homme!!)…
    si je réussi à le faire, j’aurai une douce pensée pour toi, la tête sur mon oreiller :loveU:

  2. a gazouillé

    Ca me déprimerait d’aller dormir à 22h … J’aurai l’impression de n’avoir profité de rien.
    23h c’est une bonne heure pour dormir :nodd:
    Mais généralement c’est 23h30 ou 00h …
    23h, je trouve ça limite tôt :biglol:

  3. a gazouillé

    Moi, ça dépend. J’ai besoin de sommeil, ne suis pas efficace, limitée déprimée, quand je suis fatiguée et j’ai de toute façon des cernes naturellement même quand je dors ;-) Donc je me couche plus tard quand je vois des amis mais entre 22h45 et 23h30 quand je suis seule. Surtout l’hiver où je suis plus crevée et où la nuit tombe si tôt !

  4. a gazouillé

    On m’a fait remarqué mardi que j’avais d’énormes cernes. J’avais jamais trop fais gaffe. Que je me couche à 20h ou minuit, je suis toujours fatiguée. J’ai des nuits agitées, à trop réfléchir, me réveiller 50 fois etc… Et il suffit que je me lève à 5h pour ne plus trouver le sommeil alors que je peux rester au lit 3h de plus… C’est la misère. J’en viens à me faire une cure de plantes (les somnifères, pas pour moi). C’est pas faute de vouloir me reposer en plus -__-

  5. a gazouillé

    Oh là là moi aussi j’ai un gros problème avec le sommeil : je me couche très tard ou très tôt le matin au choix, je me réveille très souvent dans la nuit mais je refuse deme coucher tôt ayant l’impression que la journée n’est pas assez longue pour tout faire. Gros dilemne :nodd:

    (bon et sinon rien à voir mais tu comptes redonner vie au prince Hubert un jour ? J’l’aimais bien moi…)

  6. boudine a gazouillé

    C’est pas moi qui décide c’est mon corp !
    Je serais plutôt du genre « couche toi quand tu es fatiguée » donc parfois c’est 21h30 avec un bouquin et parfois c’est 2h00 …. Ce sont mes noeils qui décident pour moi :nodd:

  7. a gazouillé

    alors.
    je fais ma scientifique, mais apparemment, cette histoire de dormir avant minuit veut rien dire. le sommeil se divise en plusieurs phases, et ce sont ces phases là qui sont importantes à gérer : si tu en zappes certaines, par reveil, manque de confort ou autre, c’est là que tu seras fatiguée.
    mais si tu fais ces cycles complets, même une fois par nuit, en gros, tu dormiras mieux que si tu dors 12 heures, mais que tes cycles sont incomplets.
    (bon, c’est une copine en fac de psycho qui m’a expliqué ça, hein, c’est pas moi qui ai découvert ça…°

    en tous cas, moi, pour le moment, je dors à peu près une nuit sur deux. c’est super, quoi…

  8. a gazouillé

    Hé bien je suis tout à fait d’accord avec toi! Se coucher à peine 3h après être rentré du boulot sachant que le lendemain matin on y retourne c’est comme se gâcher la vie! Moi aussi j’ai du mal à me coucher avant minuit, même quand je me lève à 4h le lendemain… En revanche, quand je me lève aussi tôt je fais souvent des siestes l’après-midi! :)

  9. a gazouillé

    Je ne peux qu’approuver, j’ai horreur de me coucher tôt.
    Pour moi, dormir est une perte de temps, je n’aime pas vraiment ça et en plus, comme beaucoup d’angoissée de la vie, je dors très mal, je ne suis pas encore insomniaque mais pas loin.
    De toute façon je crois que se coucher tôt une soirée par semaine ne sert à rien, à mon avis il faut faire ça pendant très longtemps pour que ce soit vraiment réparateur (autant dire sacrifier toutes ses soirées, alors non merci hein).
    Vive les cernes, vive le teint blafard :biggrin:

  10. a gazouillé

    D’acc avec toi !!! On dit toujours qu’on va se coucher méga tôt, et les rares fois où on y arrive, on parlotte pendant des heures et du coup, on est quand meme crevés le lendemain !!!! :razz:

  11. a gazouillé

    Alors moi je fais partie des gens qui se couchent tôt (entre 22 et 23h) et notamment qui trouvent insupportable les gens qui se plaignent d’être fatigués alors qu’il se couche à pas d’heure ! lol !
    Je vois pas ça comme du temps de perdu entre métro-boulo et dodo, mais je peux pas me permettre d’être dead au boulot. Du coup je week-end, j’en profite, pas besoin de grosses grasses mat pour récupérer de la semaine !
    Bon après, ça m’arrive aussi de me coucher tard quand je sors en semaine !
    Mais malheureusement on n’est pas tous égaux face à la fatigue : moi je suis bonne à rien si je dors pas assez !

  12. a gazouillé

    Oui, tout dépend de l’heure à laquelle on doit se lever!!!! Si c’est 6h ou 7h30….

    Là tu vois, je suis si fatiguée que je crois que je vais aller me coucher!!!! T’as vu l’heure???? 22h!!!! Pffff

    Avec un bon bouquin….

  13. a gazouillé

    Rare que je me couche avant minuit, mais c’est à cause de mon Jicé, qui se couche A MINUIT, comme Cendrillon, ni avant, ni après (un poil maniaque, le chéri).
    En revanche, je suis hypra douée en sieste. Même dans ma voiture, par exemple, si je suis en avance pour un rdv, j’allonge mon siège et je ronfle un quart d’heure. Et après, t’es toute nette !

  14. Carine a gazouillé

    Tout pareil !!! Complètement d’accord avec toi! Moi aussi je préfère me coucher tard pour éviter la routine!
    Franchement, j’admire ceux qui arrivent à se coucher vers 22h. j’ai essayé : IMPOSSIBLE ! ou très exceptionnel!

  15. a gazouillé

    Ca c’est une vraie question à un vrai problème en effet. Longtemps j’ai trouvé déprimant d’aller me coucher tôt (avant minuit en ce qui me concerne) mais au bout d’un moment je me suis rendue compte que c’était encore plus déprimant de râler, trainer des pieds et d’avoir la tête dans le c.. toute la journée alors je me couche au plus tard à 23h…

  16. Max a gazouillé

    Ne pas dormir assez accélère le vieillissement des cellules et de la peau : traits fatigués, rides définitives prématurées, perte d’énergie et de concentration, stress et irritabilité…

    Vous parlez de temps perdu en ommettant votre propre qualité de vie.

    Le corps adulte a besoin de 7:30 de sommeil pour être pleinement efficace.

    Retenez donc ceci : une personne dormant plus que vous passera peut être moins de temps devant sa télé le soir mais sera totalement efficiente, de meilleure humeur, moins stressée, moins ridée, et aura des week end plus remplis vu qu’elle n’aura pas besoin de passer la moitié de son dimanche au lit.

    Au final, le bon choix paraît évident.

    ++

  17. Taneleo a gazouillé

    Je pensais comme toi avant, se coucher tôt est le meilleur moyen de ne rien faire de sa vie. Puis à un moment il faut regarder les choses en face : que fait-on réellement de ce temps le soir ?

    - si c’est pour regarder la télé, ça revient à ne rien faire de sa vie. Pire, on l’abîme sa vie.
    - si c’est pour faire de l’Internet, il faut là aussi se demander ce que l’on y consulte pour savoir si c’est si « important » que ça
    - ce n’est pas l’heure de faire du sport
    - ce n’est pas l’heure de refaire le monde (ou de refaire sa vie) : il n’en reste généralement rien, ou pas grand chose le lendemain matin
    - ce n’est pas l’heure pour une activité intellectuelle intense

    À présent, c’est en me couchant tard, et donc en me levant tard, que j’ai l’impression de perdre du temps et de ne rien faire de ma vie. Il n’y a rien à faire le soir; ou alors ce n’est pas l’heure pour le faire.

    C’est donc en journée qu’il faut être actif. Et ce n’est pas en faisant la grasse mat’ que l’on est actif.

    En résumé, ce n’est pas la nuit que l’on fait quelque chose de sa vie.

    Et comme il est dit dans les commentaires précédents, en plus on profite mieux de ses week-end (et aussi de ses journées) en se couchant tôt.

Rétroliens

Gazouiller