La meilleure façon de rester ZEN

zen

Oui alors bien-sûr les experts de la zenitude totale, absolue et dégénérescente vont me faire un procès apres la lecture de ce billet.

Non. AAAAH OOOHHH je suis le SKIPPY le grand GOUROU !
Et grâce à moi, vous allez retrouver une totale liberté de penser cosmique vers un nouvel âge réminiscent.

(D’ailleurs j’vous parlerais un jour de comment la personne qui m’a fait un massage hier au Ritz (jle case, ça fait classe) a commencé en étant très sympathique et terminé en voulant me compresser la cervelle et en me tapant le dos en mode « le fromage est battu, le fromage est battu, oéoéoéoééé le fromage est-ba-tu ». ça m’a perturbé)

Oui donc bon.

Les yoyo (personnes faisant du yoga) me diront que hors yoga point de salut.
Moi je dis NON

Les amis du sommeil réparateur n’ont qu’a aller lire mon billet d’hier, et puis ensuite se taire.

Et puis il y a tous ces gens adeptes des graines germés, du jus de concombre, les huiles essentielles, de la relaxation, des vacances, de Zazie zen soyons zen du sang froid dans les veines, de l’alimentation équilibrée, du micro coaching….

Bref toutes ces choses qui rendent un peu… tsoin-tsoin. (Votre cousin de Montmirail , il serait pas un peu… tsouin tsouin ?)

Bref, je ne sais plus ou je veux en venir.

Oui, tout ça, c’est inutile. Moi le grand Skippy, je m’apprête, en exclusivité mondiale, à vous réveler comment rester ZEN en toute situation. C’est la technique que je m’applique à moi-même. Certains auraient même tendance à trouver que je l’applique un peu trop. Que je serais tellement zen, tellement dans la détente la plus totale, qu’on pourrait prendre ça pour un certain jmenfoutisme.
Mais passons, ce n’est que l’avis biaisé par l’excès de yoga de gens un peu … (wait for it)… TSOUIN TSOUIN.

Donc rester zen, il suffit d’apprendre par cœur quelques phrases choc, du genre… phrase choc (pardon c’est la journée des références de merde. Après les inconnus et les visiteurs, voila la cité de la peur) à savoir :
- ça iraaaaaaaaaa
- bon, c’est pas grave
- On s’en fou c’est que (sélectionner au choix) de l’argent / du temps / ma fille / le parquet / une voiture
- On parlait de quoi déjà ?
- Oups, dommage. Bon bah tant pis hein ?

Ces quelques formules d’adaptent au quotidien et, parole de Skippy, feront de vous la personne la plus zen du monde.

Commentaires

  1. a gazouillé

    Bon ben je dois être bien zen alors… Je dis souvent ce genre de phrases.
    Et je crois que humoristiquement-filmement parlant, on a vraiment les mêmes références… Allez, hasta la vista bye bye.

  2. a gazouillé

    Pareil que MissBrownie, avec l’âge je suis de plus en plus je m’en foutiste… Des choses qui m’auraient paru être un drame il y a quelques années ne m’atteignent plus du tout aujourd’hui. Je crois qu’à force on finit par prendre du recul, et comprendre qu’à part une bonne santé et la présence des gens qu’on aime, il n’y a pas grand chose d’autre qui compte réellement dans une vie.

  3. lexou a gazouillé

    Moi j’essaie toujours de relativiser en trouvant des exemples pires que ce qui m’arrive, et je vous jure que ca fonctionne bien!!!

  4. naxou a gazouillé

    Heureusement que j’ai eu ton bon conseil la Perchée, je viens de planter le premier partiel et je m’en fous! Ah ça fait du bien!!!!

  5. Carine a gazouillé

    Ah bah moi j’suis pas zen du tout alors! : la preuve je dis jamais tes phrases… mais ok j’vais essayer! les formules magiques ET le massage! :nodd:

  6. a gazouillé

    J’essaie de relativiser quand il m’arrive quelque chose. Bon il y a encore pas mal de travail mais je m’améliore vraiment lol Enfin, je démarre malgré tout souvent au quart de tour :biggrin:

Gazouiller