DIY Kitsch et chou

*note pour les nuls : DIY = Do It Yourself

Il était grand temps que je vous parle de ma création du deuxième atelier chez Moline.

Vous vous souvenez surement qu’au premier, n’ayant pas approché une machine à coudre depuis quelques années, j’avais du me faire pas mal aider par Stéphanie pour réaliser cette trousse de toilette géante.

Un mois plus tard, cette même Stéphanie organisait un deuxième atelier couture dans la très chaleureuse Mercerie Moline (Place St Pierre, au pied de Montmartre). Atelier auquel je me suis empressée de me rendre afin de réaliser la robe que je prévoyais d’offrir à une amie pour Noël.

Il s’agit donc de cette robe :

robe-debout-1

Oui bon alors il faut l’imaginer portée l’été sur des épaules et des jambes un peu bronzées, avec des sandales multi-brides à talons et une besace en cuir. (Et il faut aussi imaginer qu’on a coupé le bout de la ceinture qui voltige de façon assez bizarre sur la photo) (et c’est pas moi sur la photo hein. C’est la copine en question) (je vous ai déjà dit que j’étais naine)

Alors comment faire cette robe ?
C’est très simple ! (Adaptation libre d’un tuto trouvé dans un Elle du mois de juin)
1. prendre un grand bout de tissu rectangle. Env 1.20 de haut (modifier en fonction de la taille de la personne) et 1m de largeur (plus ou moins en fonction du niveau de « blousitude » que vous souhaitez.
2. Coudre les côtés de 1m ensemble.
3. En haut faire un pli assez large (7-8 cm). Coudre et y glisser un gros élastique. Cela froncera lorsque vous tirerez l’élastique.
4. Faire un ourlet en bas.
5. Rajouter des choses rigolotes si vous le souhaitez.

Moi j’ai rajouté :
- Une frange en bas :

frange-robe

- Une fleur-bouton en haut. (fastoche, vous découpez un rond, le bourrez de mousse, le fermez, dessinez les pétales en passant des fils)

noeud-robe

- Une ceinture en laine marron, faite au Tricotin puis tressée.

ceinture-robe

Et voilà l’affaire est dans le sac ! Fastoche non ?

Pour continuer dans le DIY, après la robe choute, voici comme précisé dans le titre de ce billet, le DIY kitschissime.
La semaine dernière j’ai tout simplement flashé sur cette housse de MacBook faite par Laetitia (Vert Cerise).
Alors donc samedi, j’erre dans le Marché StPierre à la recherche d’un tissu beau mais ne faisant pas trop fifille (c’est le Mac de l’Homme). Quand soudain, j’arrive dans les fausses fourrures en synthétiques si moches et si drôles. « chooooouuu tu voudrais pas une housse en fourrure avec des petites pattes ?? » M’écriais-je sûre de recevoir un « t’es folle ou quoi ? » en réponse.
Que nenni « mais carrément ! ça fait Snow Leopard! » me répond ce geek.
Note pour les non-geek : Snow Leopard est le nom du système d’exploitation installé sur son Macbook. (un peu comme Windows pour les PC)

Ainsi fut dit, ainsi fut fait.
Je ne me suis pas cassée la tête comme Laeti à faire plein de bouts différents pour les cotés etc (mais du coup mon truc est vachement moins beau. C’est ça d’être une flemmarde). J’ai juste découpé 3 grands rectangles.
- 2 de tailles identiques : 1 en molleton, 1 en doublure noire.
- 1 de plus longue et plus large de quelques centimètres, dans le tissu en fourrure.
J’ai cousu les 3 ensemble en rabattant les cotés de la plus grande par dessus les autres. (j’ai galéré pour les coins)
Puis j’ai fixé la fermeture éclair.

Et voila le résultat. Alors en raison de ma nullité en photo on croit qu’il y a des bosses sur le tissu. Mais point du tout c’est cette stoupid fourrure qui fait des reflets . En vrai c’est bien collé au macbook, et du coup il rentre dans la sacoche de l’Homme (et on dirait que c’est orange aussi. Alors que non : c’est blanc).

housse-leopard

(et j’ai eu des petites problèmes de parallélisme des coutures. C’est ça de vouloir aller trop vite…)

housse-leopard-de-haut

Oui je sais, c’est trés kitsch. Mais c’est aussi trés marrant d’avoir une housse en fourure. Je pense que je vais me faire une housse d’iPhone assortie  :-)

Commentaires

  1. a gazouillé

    Je n’aime pas trop le tissu choisi pour la robe mais là n’est pas la question.
    J’étais vraiment sciée devant tout le boulot que tu avais fait à l’atelier Moline ! Tu te débrouilles vachement bien.
    Moi j’avais tellement galéré avec les épaulettes :cry:

  2. a gazouillé

    Ba moi au contraire je suis conquise par la robe, y compris le tissus qui lui donne tout son style ! Bravo, perso j’ai pris des cours de couture pendant un an mais je n’ai même pas été foutue de terminer une robe bien plus simple que la tienne, j’ai pas la patience !!

  3. a gazouillé

    Humm … tu ne comptes pas vivre de ta couture j’espère ? (rhoo je dis ça, mais je suis nulle alors)
    Cela dit, une pochette Mac en fourrure Yéti blanc, ça pourrait me motiver.

  4. a gazouillé

    Tu te débrouilles très bien je t’assure !
    J’aime beaucoup la coupe de la robe, je n’aurais pas pris ce tissu car il est quand même super kitch, mais après ça dépend aussi beaucoup de la personne qui le porte… Enfin voilà, j’espère t’encourager à en faire d’autres !

    Et très sympa la pochette de ton amoureux :)

  5. a gazouillé

    j’avais essayé de faire cette robe à la fin de l’été mais j’avais scrupuleusement suivi le tuto de elle et donc je me suis retrouvé avec une robe un poil trop courte mais surtout trop large ! donc effet montgolfière-enroulée dans les rideaux pas terrible…
    Je referai (maintenant que j’ai une super machine à coudre) avec tes mesures !
    En tout cas celle-ci est très belle, et le tissu bien choisi.

  6. Menou a gazouillé

    J’avais vu le tuto sur Elle, mais pas trouvé le tissu de mes rêves*** Ton tissu est superbe en tout cas!

    Je te tire mon chapeau, la couturière… dommage que tu doives attendre que te soleil se pointe pour porter cette merveille :-)

  7. a gazouillé

    Ca fait envie! Moi je me limite aux bijoux et à un acte héroïque de couture (càd autre qu’un bouton à recoudre ou un fil tiré à rentrer) tous les 36 du mois parce qu’à la main c’est long!

Rétroliens

Gazouiller