Légende formidable #4 : le dragon et la bougresse

Alors, déjà les deux qui ont donné le mot « fesse » à savoir Marinette et Kraby Poilofesses , vous aurez donc un gage. Comme promis.

A savoir que vous devez publier sur votre blog un article comprenant la phrase, répétée 10 fois « je ne dirais plus fesse sur le blog de La Perchée »

Et si vous n’obéissez pas : c’est la fessée. (pour rester dans le thème)

***

Bon, sur ces entrefessesfaites voici donc les mots en -esse que vous m’avez donné entre hier et ce matin :

Prêtresse, caresse, diaconesse, guinderesse, déesse, Liesse, Détresse, bougresse, Grossesse, croustinesse, Paresse, monstre du Loch Ness, maitresse, bassesse, vengeresse, Hardiesse, diablesse, grosses-fesses, ogresse, Valérie Pécresse, Gonzesse, business, messe, Allégresse, petitesse, tresse, Mephistophélèss, Ogresse, Doctoresse, Enchanteresse, archiduchesse, Comtesse, fesse, Finesse, délicatesse, politesse, mess, Confesse, Princesse

***

Lire l’épisode précédent (prends ta souris et clique)

Et tandis qu’il volait dans un état  de profonde détresse, ses grosses-fesses posées sur les ailes  de cet oiseau plus terrifiant que Méphistopheless, mais volant aussi doucement qu’une caresse, notre dragon pensait à sa dragonesse… Non, se disait-il, je ne veux point être responsable de la grossesse de cette ogresse. Beau et fort comme je suis, je mérite une comtesse, et surement même une archiduchesse. Ah, je le confesse, je rêve d’une déesse, au niais sourire de Valérie Pecresse…»

Mais sa gonzesse, son ancienne maitresse, sachant cela, n’en éprouva point de liesse, et dans son esprit préparait avec bassesse une solution vengeresse….
« je vais l’attraper par la peau des fesses, et le faire grignoter par le monstre du Loch Ness, puis avec ma copine doctoresse on le mangera, ça risque d’avoir une certaine croustinesse…. On pourrait même vendre ses tresses (oui, les dragons ont des tresses, et alors ?) et faire un petit business.

Ahah, se réjouissait la bougresse, it’s gonna be a mess ! Point de délicatesse, ni de finesse ! je me sens pourvue d’une grande hardiesse, ça n’est pas une enchanteresse princesse qui me volera le dragon qui m’est promis. »

Mais dans sa petitesse, elle ne voyait que cette future allégresse, dans savoir que pour racheter sa paresse et ses actions de diablesse, il lui faudrait se faire prêtresse, ou tout du moins diaconesse, et du coup aller chaque jour à la messe sans faire de politesses.

Car sinon, elle serait fouettée à grands coups de guinderesse, jusqu’à ce que mort s’ensuive. (et ça fait hyper mal)

***

Commentaires

Rétroliens

Gazouiller