Légende formidable #5 : le dragon n’en était pas un

Oui alors pour le coup, chers petits amis, vous avez été clairement vicieux.

Voici donc la liste des mots que vous m’avez si gentiment donné. (je vous hais)

Tropisme, proctologue, irréfragable, barbidule, Blézimarder, Supercalifragilisticexspialidocious, disjoncteur différentiel, aposiopèse, anticonstitutionnellement, Hydramnios, Transubstantiation, théorie-du-big-bang, concaténation, exponentiel, knickers, ressac, apocalypse, Sodomite, proton, scrotum, zoanthropie, tancarville, Tarabiscoté, prisme, no man’s land, Parthénogenèse, Anosognosie, apophtegme, Eric Besson, Paraphernal, crachis, marchandisation.

Et voici la fin des aventures du dragon :

***

La dragonne, donc, était fâchée.

Et pour combattre l’irréfrénable tropisme de son chéri-dragon pour les princesses en knickers, elle décida de faire appel a Eric Besson, afin qu’une loi obligeant les dragons méchants à quitter le pays soit mise au point. Et s’il veut y rester, hé bien ça sera anticonstitutionnellement et puis c’est tout !

Ahahah se dit-elle et que cette loi soit irréfragable ! et que plus jamais ce proton ne gravite autour de moi ! Parole de Barbidule, si la loi ne passe pas ça sera mon pied là ou je pense et envoyé direct en no man’s land ! Tellement ça sera l’apocalypse sans son fessier, voire même dans son scrotum, il devra aller consulter un proctologue. Mouhahaha ! (la sadique)

Mais elle, dont la conscience était pourtant en mode disjoncteur, senti soudaint en son âme, naître le prisme des regrets, et le douloureux ressac de la culpabilité.

Elle avait omit la maladie exponentielle qui rongeait cet être tarabiscoté : il était atteint d’anosognie, et refusait de voir qu’il était en réalité un humain, et cette zoanthropie s’aggravait au fil du temps.

En réalité, il s’était appliqué à lui-même une théorie du big-bang. Ainsi, s’imaginant une transsubstantiation humain-dragon, il avait tenté de se jeter du haut du pont de Tancarville. Malheureusement, la concaténation de ces maladies, s’ajoutant les unes aux autres, l’avait rendu clairement zinzin (et même sodomite parait-il).

Allons allons, conclut-elle, il faut que j’arrête de blézimarder à ce sujet, et qu’en mon âme et conscience, je fasse un clair différenciel afin de fixer un apophtegme définitif.

Et finalement, une grande aposiopèse se fit dans son esprit, silence et clarté :
C’est décidé, je vais l’épouser sous un régime paraphernal qui s’étendra sous un modèle précis de marchandisation. De toute façon, même s’il est bizarre, je n’ai pas besoin de lui pour me reproduire, ni pour créer d’hydramnios, tout cela grâce au merveilleux principe de parthénogenèse, que je peux déclencher d’un seul coup de Supercalifragilisticexspialidocious !

Ainsi, dés le lendemain, fut gravé a grands coups de crachis, la bonne nouvelle du mariage, sur toutes les tablettes du royaume.

Ils eurent de nombreux enfants qui n’étaient en fait qu’à la dragonne, car le dragon n’en était pas un. Ce fou.

ZI ENNEDE

Commentaires

  1. a gazouillé

    Malgré notre liste de mots vraiment vaches (mais c’est ce que tu nous avais demandé non ? Faut jamais faire confiance aux lecteurs lol), on n’a jamais douté que tu t’en sortirais, et pour cause ! Très bel exercice de style, bravo !

  2. lexou a gazouillé

    Waouh!!vraiment tu nous a tous mis K.O là!Et pourtant on avait vraiment fait l’effort de te donner des mots vriament pas sympas!!!!La conscience en mode disjoncteur j’adore, si j’arrive à le ressortir un jour !!!!

Gazouiller