A l’intention de l’industrie agro-alimentaire

Messdames z’ messssieurs les agro-alimentairiens,

Et spécialement vous, les oeufologues.

Je proteste. Je proteste et je m’insurge violemment.
Comment se fais-ce qu’en grande surface on ne trouve nulle part d’œufs plus gros que les œufs de poule ?
Je trouve ça sectaire!
C’est du racisme anti-autruche.

Nan mais franchement, vous ne trouvez pas ça débile que tout se fasse en gros sauf les œufs ?

Tu veux un peu de crème fraiche, tu prends un petit pot, tu veux beaucoup de crème fraiche, tu prends un gros pot.
Pareil pour la Danette.

Par contre tu veux faire une omelette géante, ou un œuf à la coque géant (miam miam) bah pour le premier tu dois galérer à en casser des tonnes, et pour le deuxième, c’est impossible.

Alors que imaginez. ou plutôt, non, n’imaginez pas, prenons une situation réelle dans un cadre réel.
Chaque samedi matin, et chaque dimanche matin, j’ai la gourmande et délicieuse habitude de manger un oeuf à la coque.
C’est fameux, c’est goutu.
Mais.
C’est trop petit.

Mon rêve serait d’installer dans ma cuisine un immeeeeense œuf d’autruche (je sais même pas quelle taille ça a, tiens. ‘tendez, je vais aller Wikipéder.)
C’est comme ça :

ça va, ça va, imotep.
Mais bon, je pensais à quelque chose de vraiment plus gros.

Je voudrais un œuf géant, auquel j’adosserais un petit escabeau, et chaque fois que j’aurais faim, je gravirais les petites marches et je tremperais une bonne petite mouillette au beurre salé, ou mieux encore, au beurre au piment d’espelette, dans un jaune bien onctueux.

MIOOOOM.

Veuillez agréer, mesdames et messieurs les oeufologues, l’expression de ma profonde considération.

La Perchée

Commentaires

  1. Cloclo a gazouillé

    L’oeuf bien mais alors la mouillette pleine de beurre salé, je dis non Marion…qu’est-ce qu’on a dit hier !!! Pense jean, pantalon…… :biggrin:

  2. Gui a gazouillé

    Et pour recycler l’oeuf, une fois qu’il est fini, il peut te servir de baignoire : tu pourras enfin te mettre de l’eau jusqu’au cou, hihi

  3. a gazouillé

    c’est vrai que les oeufs on n’en a jamais assez ! D’ailleurs j’ai jamais compris la différence entre les petits oeufs et les gros oeufs dans les recettes !!

  4. a gazouillé

    Comme toi, je suis adepte des oeufs à la coque le week-end. Et le comble de la sale gosse pourrie gâtée qui fait plein d’histoires à table, c’est que j’aime pas le blanc d’oeuf. Non, je n’aime pas le blanc d’oeuf. Mais je mange des oeufs à la coque. Je trempe mes mouillettes dans le jaune, et quand il n’y a plus de jaune, je refile le blanc à mon homme. Ou au chien quand je suis chez mes parents. T’imagines ? Ca fait encore moins à manger ! Du coup, moi je voudrais qu’il y ait des oeufs sans blanc :p

  5. a gazouillé

    Oh moi aussi j’ai cette habitude de l’oeuf à la coque au petit déjeuner du dimanche… La petite douceur régressive que je savoure dans un super coquetier barbapapa!
    :loveU:
    J’adore le chapeau, j’adore tremper ma mouillette, j’adore le blanc miam miam j’adore tout mon oeuf. Quand j’étais petite, une fois dévoré, je le posais à l’envers histoire de faire croire à mes parents que je n’avais même pas encore commencé :)
    :razz:
    Et là, bam, coup de massue du médecin qui me dit d’arrêter les oeufs à cause d’un cholestérol trop TROP. Mais trop, c’est trop, alors non, mon oeuf du dimanche, personne n’y touche!
    :nodd:

  6. a gazouillé

    As-tu déjà assisté à l’ouverture d’un oeuf d’autruche ? parce qu’il faut être sacrément équipé.

    Enfin, ça limiterait le nombre d’oeufs cassés qui agonisent dans les emballages.

Gazouiller