Le foot, c’est pour les ratés

Illustration de Lardon

Ouais.

Carrément.

Hyper trop.

Pour les nullos.

Je dirais même : pour les dégénérés congénitaux.

Dernièrement, j’ai rejoint un groupe Facebook « si mon enfant aime le foot, je l’abandonne sur une aire d’autoroute »
Je suis totalement en accord avec ce dogme. (j’ai pas d’enfant hein, c’est hypothétique et prévisionnel)

Nan, franchement petit, aime les glaces à la vanille, aime la corde à sauter, aime le tennis, la course à pied, ce que tu veux.

Mais pas le foot.
C’est inenvisageable.

Faut dire aussi, j’ai mal calculé mon coup, niveau foot.
Je m’étais jurée que l’Homme de ma Vie, le Grand Amour Transcendantal, ne serait jamais jamais ni geek, ni footeux.

Échec.

Déjà, dans le foot, ce qui est bête je trouve, c’est l’infidélité des supporters envers les équipes.
Un coup ils sont pour Chelsea, un coup pour le Real, un coup pour l’OM… C’est sans fin. Et quand l’équipe-chérie est éliminée, tu te dis « yes ! débarrassée » mais non. Le footeux dans son bel esprit d’ouverture va désormais supporter d’équipe qu’il maudissait 10 minutes plus tôt.

Et après on dit que les femmes sont des girouettes.

Mais vraiment, ce qui m’énerve le plus avec le foot – qu’on retrouve dans d’autres sports, mais surtout surtout en foot - c’est les types qui, après une victoire, braillent comme des cons pendant toute la nuit « on a gagnééééé, on a gagnééééé (les doigts dans l’nez) »
Sauf que bon.

NON mon ami. Avec ta brioche bedonnante, des mollets flasques et ton rythme cardiaque de poule asthmatique, TU n’as rien gagné du tout en fait.
Des mecs, sur un terrain, on couru comme des crétins derrière un ballon, pour essayer de la mettre dans un cage. Ils ont fait plein de fois semblant de pleurer pour que l’arbitre siffle. Du coup ILS ont gagné.

Mais pas toi.

Alors rentre chez toi, joue au scabble contre ta femme et ton chien, et là tu pourra brailler comme un grand couillon que tu es :  « j’ai gagnééééé »

Et viens pas me les briser avec le mondial, en juin.

Commentaires

  1. a gazouillé

    Ben moi j’aime le foot, j’aime le regarder et je sais pourquoi ça fait 25 ans que je supporte la même équipe.

    Parce que c’est l’équipe de ma ville natale. Voilà.

    Pas de girouettisme pour moi.

    Je suis bien plus cariaujoux que ça moi !

  2. a gazouillé

    ah oui!
    cette race-là de footeux de canapé, je dé-tes-te.
    le problème du foot c’est quand même surtout les supporters.

    courir après une balle n’est pas plus idiot qu’autre chose, mais des mecs qui vont au stade uniquement pour gueuler (des fois on se demande si ça vaut le coup de payer des joueurs), aagh, merci, quoi.

    donc, si mon gamin (ou ma gamine :razz: ) aime le foot, je lui achète fissa des crampons et je l’envoie s’aérer sur un terrain 3 fois/semaine…(comme sa maman, héhé…) histoire qu’il use son énergie à courir plutôt qu’à siffler l’arbitre.

    PS: j’adore tes pingouins, délire!

  3. a gazouillé

    je suis pas très foot mais j’avoue que j’ai qd même vibré quand la france a gagné la coupe du monde en 98.. je sais pas, j’aime bien, ça donne une occasion de se réunir dans des bars avec ses potes, ça fait parler à des inconnus dans la rue, c’est marrant.

  4. Gui a gazouillé

    J’étais totalement anti foot.
    Le problème, le jour où ton gamin a deux ans, c’est qu’il est trop petit pour tenir une raquette de tennis, et pourtant il faut quand même le sortir dehors… quand tu constates que si tu lui donnes un ballon il te fout la paix pendant 2 heures à courir derrière, tu mets un peu d’eau dans ton vin :)

    @Camille : quand tu veux pour un Scrabble

  5. a gazouillé

    je vois très bien l’image des footeux que vous vous faites, et j’ai moi-même du mal avec ceux-ci. souvent le sentiment que le foot vaut bien mieux que certains décérébrés qui ne vivent que pour ça.

    mais le sport en lui-même est génial. on a la dépense physique en plein air, l’esprit d’équipe, la tactique et le plaisir de la technique…et à chacun un poste selon ses qualités naturelles, non vraiment, je n’y vois que du bon :)

  6. a gazouillé

    Mon Papa est fan de foot, et tous les soirs de Match, on devait supporter ses « OUUUUAIIIII!!! » et ses « NOOON MAIS C’EST PAS POSSIBLE!! » avec un coup de point sur la table s’il vous plait. Et la télé à fond… Plus jamais ça!

Gazouiller