C’est déjà fait mais …

feminin

Parfois, lors de mes promenades sur Internet, je voies de si jolies choses que je me dis quel dommage que je soies deja mariée ! non pas quel dommage, quel dommage, tout court, mais quel dommage parce que j’organiserais bien un mariage, là, maintenant. Non pas que je n’ai pas aimé le mien, loin de… Lire la suite »

J’aime les grévistes et les fonctionnaires

J’entends qu’autour de moi on dit pas mal de méchancetés sur les fonctionnaires, ainsi que sur les gens qui font la grève. C’est pas bien. Déjà, parce que dire du mal c’est vilain. Ensuite parce que ces gens m’ont sauvés la vie. Oui parce que voyez-vous, je suis le genre le fille qui se rend… Lire la suite »

Un peu de coiffure – un peu de culture

cheveux plats

Je pourrais choisir de ne vous parler que de mes cheveux, mais primo, j’ai pas grand chose à en dire, et deuxio, je connais votre immense soif de culture-confiture. Lorsque j’ai été invitée à découvrir la nouvelle gamme coiffure de Philips dans un salon Alexandre de Paris, j’ai fait des bonds sur ma chaise à… Lire la suite »

Pas de pestacle à l’horizon

MP900438548

Si tu as des amis, le mois de juin est un mois absolument terrible. Je te recommande vivement de ne point en avoir. Pour toi, c’est paix et sérénité assurés. Mais si tu en as, mon Dieu, c’est bien plus terrible que d’avoir des gosse. A côté de ça, les parents qui se plaignent de… Lire la suite »

Rencontre avec la créatrice d’Ellips

A force de lire ce blog, vous avez du vous rendre compte que j’étais quelqu’un de très pénible. Et aussi, qui faisait des fixettes. Ainsi donc, comme vu previously on La Perchée, je suis tombée raide dingue des chaussures Ellips. Oui oui, encore elles, je sais, on appelle ça une fashion-fixette. Ainsi donc, ayant flashé… Lire la suite »

Il y a des moments de solitude …

solitude musique

… qui sont pires que d’autres. Oui parce que bon, des moments de solitude, tout le monde en a. Le moment ou tu préfèrerais t’enterrer sous terre (pléonasme) et ne plus jamais en sortir. Le moment ou tu te dis in petto que jamais plus, jamais plus, tu ne regarderas quelqu’un en te disant « oh… Lire la suite »