Ouais, alors ça, c’est un coup bas

Nan parce que à la base, je voulais pas m’acheter encore des chaussures.

Comprenez-moi bien, si tu ne vas pas à Sarenza, c’est Sarenza qui va à toi. Le petit saligaud. (La faute à sa diablesse de community manageuse qui est à la fois la tentation et la jovialité personnalisé)

oui parce que bon, à la base niveau soldes/shoes j’avais déjà craqué pour celles-là :

Chez Minelli. (hanlalala comment qu’elles sont trop splendidiouss ) (ouais ouais je sais merci) (nan mais vraiment elles sont canon ! t’as super bon gout) (huhu oui oui, je sais)

C’était sensée être stop apu kaputt yapuléssou.

Mais bon, ça partait d’un bon sentiment. Un sentiment altruiste même.
hé oui, je suis comme ça moi, j’ai de beaux, grands et nobles sentiments qui habitent mon cœur. (han mais comme t’as trop la classe) (bon t’arrête de fayoter toi ?) (oui pardon) (lèche-moi les bottes pour te faire pardonner)(oui Altesse)

Ouais donc je disais, avant de me faire interrompre par l’autre fayotte, je voulais acheter des chaussures pour l’Homme.

Et là soudainement, ça a dérapé.

Plutôt que de faire de grands discours, voila un extrait de twitter. (à lire donc, de bas en haut) <—– c’est la fayotte là qui cause ou bien c’est moi ?

Ouais je sais, c’est pitoyable. Mais bon. (non non franchement c’est pas pitoyable du tout, c’est même plutôt la classe) (bon toi … ta bouche)

Punaise j’arrive pas à avancer dans mon billet là, j’arrête pas de me faire interrompre par une relou. ça va, vous, sinon? la forme? la famille, tout ça? ouais? nickel.

Donc poursuivons.

Voila. Ho je sais, venez pas me les briser, tout le monde les a déjà et gnagnagna. Ranafout’.

Et celles de l’Homme elles sont trop sublaïme aussi.

Allez salut, je vous laisse mon ventilo vient de faire un arrêt cardiaque.

Commentaires

Gazouiller