Essai cheesecake

On me chuchote à l’oreillette que le focus de ma photo est raté. D’un autre côté faire une photo en mode macro avec un objectif long comme une journée sans alcool, c’est pas facile-facile

Il y a peu de choses pour lesquelles je tuerais. Mais un bon cheesecake est au nombre de celles-ci.
Un bon cheesecake bien fondant, léger, parfumé, c’est un bonheur à déguster.

Eh bien, une chose est sûre : je n’aurais tué personne pour mon cheesecake. Le pauvre n’était ni franchement bon, ni franchement mauvais. Il n’avait qu’une qualité : il était photogénique.

Bon c’était mon premier cheesecake, et il faut un début à tout. Et puis s’il avait été réussi, je n’aurais eu aucune marge de progression, c’eut-été dommage !

Alors donc, j’avais tous les éléments :
- le moule à charnière
- le Philadelphia
- et même de l’agar-agar pour faire la gelée de framboise du dessus.

J’avais :
- la recette de Beau à la Louche
- les conseils d’Olivier (à savoir donc que : speculoos comme pâte c’est trop sucré, et mettre des framboises roulé dans le sucre sur la pate avec le verser l’appareil, ça confit et c’est bon (j’avais des fraises sous le coude, j’ai donc mis des fraises) (et c’était bon)) je m’embrouille dans mes parenthèses )))

Alors le bilan du cheesecake :
- je l’ai laissé trop cuire. La recette disait « un peu moins d’une heure » alors j’ai mis 40 min, et puis au bout de 40min, j’ai douté de moi-même, et j’ai remis 5 grosses minutes. J’aurais pas du.
- je n’ai pas mis assez d’arôme de vanille dans l’appareil, du coup, ben ça n’avait pas le goût de vanille. C’est ballot quand-même.
- la pâte était liée au beurre salé. Moi j’ai adoré, mais certains goûteurs l’ont trouvée trop salée. A noter donc.

Mais :
- il était joli
- il était pas si mauvais
- avec un coulis de framboise ça passait très bien
- ils ont eu beau trouver ça « pas parfait » ils ont tout bouffé quand-même ! ‘enfin sauf Pascaline qui a simplement léché le coulis  o_Ô )
- j’ai bien aimé le cuisiner, et ma foi, je crois bien que c’est ça l’essentiel !

Bonne semaine !

Commentaires

  1. a gazouillé

    Oh ben, comme tu dis, il est TRÈS photogénique quand même ! C’est vrai que ça peut-être trompeur, mais rien qu’à voir la texture de la crème… je pense qu’il m’aurait plu ! Je voulais me lancer la dernière fois (avec la recette des Trois Sœurs)(qui je pense ont repris la recette de Cléa) mais :
    a) Je n’ai pas de moule à charnières
    b) Mon four ne fonctionne plus
    Le cream cheese a donc fini sur des bagels… aucune déception possible de ce côté-là ! :biglol:

  2. a gazouillé

    Bon, faut que je te file la recette topsicrette que mon chéri a concocté à partir de plusieurs recettes !
    (Bizarrement le « sans Philadelphia chocolat blanc coulis fruits rouges » était meilleur qu’avec du Philadelphia !)
    Très joli en tout cas :) (je me serais pas cassée à faire le coulis moi xD)

  3. a gazouillé

    J’en fais depuis peu mais sans Philadelphia (pas encore arrivé dans ma Bretagne) ; j’en ai fait un au citron vert et framboises ce w-e ; je confirme : je tuerais pour un cheesecake :nodd:

  4. a gazouillé

    Décidément, je suis poursuivie par les cheesecake !
    Celui-ci est très joli et je suis sûre qu’il était très bon aussi.

    Je garde cette recette dans un coin ;)

  5. a gazouillé

    pas de moule charnière pour moi et mes cheesecakes sont top ! toujours au beurre salé, j’adore; comme biscuits je prends parfois des espèces de « digestive » ou des speculoos, avec le beurre salé le côté sucré s’atténue et c’est bon je trouve, sinon tu peux utiliser des petits beurre ou des sablés anglais … je ne mets jamais d’agar agar ni de gélatine ça c’est pour le cheesecake sans cuisson ! quand ça cuit au four, en principe le philadephia + la crème + l’oeuf, ça suffit pour raffermir :o)

    bons essais, j’adore les essais, et ton cheesecake est très joli, à quand le suivant ? bisous !!

Gazouiller