Relire Autant en emporte le vent

DSC05565Bien vieux comme je les aimes, ils étaient à ma môman quand elle était jeune !

Raah !

ça fait du bien !

Autant en emporte le vent fait partie de ces rares livres que vous pouvez lire 35 fois sans jamais vous en lasser. Ces livres qui, à chaque fois que vous les ouvrez, résonnent en vous d’une façon différente.

Selon votre age, votre expérience, votre humeur, votre état d’esprit, Scarlett vous choquera, vous attendrira, vous secouera. Vous aurez envie de la rassurer, de la consoler, de la frapper…
Mélanie vous agacera ou vous surprendra.
Rhett vous paraitra terrible, dur, odieux, ou fragile, amoureux, patient, dévoué.

C’est tout le génie de Margaret Mitchell : créer des personnages à la psychologie si riche et si complexe, qu’ils ne finissent pas de nous étonner, de nous surprendre.

Cela faisait bien 5 ans que je n’avais pas lu Autant en emporte le vent. Je crois que depuis ma découverte de ce chef d’oeuvre, alors que j’étais en 5ième, c’était la première fois que je laissais autant de temps passer entre deux lecture.

Je crois que pendant mes années college et lycée, je l’ai lu 1 fois par an.
En terminale, j’ai même fait mon TPE sur Autant en emporte le vent. « Etude de l’impact d’Autant en emporte le vent sur la société américaine des années 30″. C’était cool, on avait eu 18, le prof nous avait enlevé 2 point parce qu’il trouvait qu’on avait trop glandé au CDI pour mériter un 20. Sympa. (mais je pense que c’était surtout parce qu’il était vexé qu’une fille du groupe, G, soit beaucoup plus intelligente que lui) (ouais c’est le même prof qui avait mis un avis négatif sur mes dossiers de prépa parce qu’il ne voulait pas avoir sur la conscience des élèves potentiellement dépressifs. Sympa aussi) (Merci Jaquot) (Je m’en fou j’ai quand-même été en prépa CONNARD)

DSC05567Je l’avais même acheté et lu en version originale quand je suis allée aux US en seconde

Mais je pense qu’à cette époque-là, je n’ai pas savouré Autant en emporte le vent à sa juste valeur. J’étais plus emportée par l’histoire et par la folle romance du couple mythique Rhett-Scarlett, que par ce qui fait vraiment la richesse de cet ouvrage : les personnages.

Je n’avais jamais pris autant conscience de la lente transformation de Scarlett, je n’avais pas eu la finesse de déceler dans chaque acte posé par l’héroïne, une nouvelle couche à la carapace qui peu à peu recouvre son coeur, son âme, sa conscience.
Je n’avais vu en Ashley qu’un doux rêveur, au lieu de l’homme de plus en plus amer et désabusé qui regarde la vie comme un film dont il ne serait pas l’acteur principal, un homme faible qui subi les décisions de Scarlett.
Je n’avais vu en Rhett qu’un monstre d’égoïsme, cynique et dépravé, au lieu de l’homme né dans une époque qui ne lui convient pas, fou d’amour pour une femme qui risquerait de fouler son amour aux pieds s’il lui avouait.

Tous ces personnages je les ai redécouverts, je m’y suis attachée plus que jamais.

Et comme toujours, j’ai beau connaître la suite, j’ai envie de crier à Scarlett « non ! ne fais pas ça ! » « Attention, derrière toi, cette peste d’India et la grosse madame Elsing te regardent ! » « non ne répond pas ça à Rhett » et j’espère toujours un peu que l’histoire changera.

Mais non.

Rhett part, Bonnie et Mélanie meurent, Scarlett se retrouve seule dans sa grande maison moche et avec son fils idiot et sa fille niaise.

Commentaires

  1. a gazouillé

    :loveU: un classique à lire et relire !! Je l’ai lu la toute première fois au collège et ma mamie m’avait offert les deux tomes dans une vieille édition … Ils sont et resteront toujours dans ma bibliothèque !!

  2. a gazouillé

    Ahhh lalalalala …. j’ai trop à dire sur ce livre.

    La première chose c’est que j’ai mis très longtemps à oser le lire, tellement le film m’a marqué. Je le connais par coeur et je ne peux pas imaginer Rhett autrement qu’avec les traits de Clarck Gable …

    Et finalement à 25 ans je m’y suis mise … j’ai détesté le premier tome … l’histoire était trop éloignée du film et Scarlett était vraiment à baffer et puis, petit à petit, je suis rentrée dedans et je dois dire que j’ai eu un gros pincement au coeur en refermant le troisième tome (je l’ai acheté en 3 volumes).
    J’avais beau connaitre la fin, le départ de Rhett, j’étais malheureuse comme les pierres … Mais pourquoi a-t-il fallu qu’elle gâche tout ?!

    Tu m’a donné envie de le relire :razz: tient !

    Ps : par contre, j’en ai marre des gens qui me parlent de la pseudo suite à Autant en emporte le vent … ce livre est une bouse sans nom !

  3. a gazouillé

    C’est le genre de bouquin dont j’étais fan pendant mon adolescence et que j’ai du lire et relire… En plus, j’adorais cette période de l’histoire américaine et me rêvait en grande robe dans une belle demeure !!!
    Bon, depuis, j’ai un peu lâché, mais je garde de sacrés souvenirs, du livre comme du film !

  4. a gazouillé

    J’adore le film que j’ai du voir 14 fois au moins. Il va donc falloir que je me mette un jour à lire ce livre (qui pourrait déclencher un nouveau visionnage de ce même film, ça fera juste la quinzième fois :))

  5. a gazouillé

    Ah là je suis d’accord… Autant en emporte le vent n’est pas un classique pour rien! ca me rappelle que je l’ai lu… une seule fois… pendant mon année abroad haaaann…va falloir y remettre le nez! Ton article me donne très envie de le mettre dans la file de bouquins qui attendent au pied de mon lit.

  6. a gazouillé

    oh je les ais lus pour la première fois il y a environs un mois, et dans exactement la même édition de celle de ta maman! j’adore le film et j’ai beaucoup aimé les lire, avec quand même une petite préférence pour le 1er tome, je trouve que le 2nd traine un peu en longueur.

  7. La ptite brune a gazouillé

    Qu’est ce que ton article me donne envie de le relire !! Mais mon problème est le même que le tien, je ne veux pas de la fin qui me gâche un peu mon plaisir du coup j’hésite à me relancer dedans !!

  8. a gazouillé

    Je n’ai jamais lu le roman et j’ai vu le film pour la première fois il y a seulement deux ans… (oui, il y a encore des gens qui découvrent la vie, tu vois !)
    J’ai adoré mais bon, 3H30 de film (ou même plus ?) c’était un poil long pour mes neurones. En plus je fus très étonnée que Scarlett s’avère être une vraie peste alors que je la connaissais comme une icône glamour et romantique.
    J’ai quand même adoré la manière dont elle se fait larguer à la fin :biglol:

  9. a gazouillé

    Merde, j’ai envie de le relire, maintenant (il est chez mes parents, zut)
    Tu as lu la suite qui est sortie ya 15 ou 20 ans. Quelle déception. Mais au moins, ils recouchent ensemble :razz:

  10. a gazouillé

    Et ben figure toi que je ne l’ai jamais lu ! Mais il fait partie de ma liste des livres à lire depuis longtemps… :)
    Bon mais maintenant tu m’as raconté la fin. Je suis un peu triste. (parce que je n’ai jamais vu le film ou téléfilm non plus, je ne voulais pas me spoiler le livre)

  11. a gazouillé

    Je l’ai découvert il n’y a pas longtemps ce roman. En fait, non, il figurait sur ma liste « A lire » depuis des années je crois mais je n’avais pas le livre sous la main. Puis j’ai eu un kobo et je me suis procuré le ebook (oui ma vie est trop chouette). Je n’avais plus d’excuse. Evidemment j’ai adoré, j’en ai même fait un article sur mon blog. :loveU: Et je comprends vraiment tes dernières lignes, tu vois la fin arriver, tu sais que ça va finir comme ça (mal!) mais on y fonce quand même. Et quand tu tournes la dernière page, eh bien c’est comme si tu avais un gros vide dans le coeur. :cry:
    Bref, j’ai la « suite » Scarlett, qui m’attend, sur une étagère mais j’hésite à me lancer dedans (ce sera forcément décevant non?).

Rétroliens

Gazouiller