Une prise de tête pour un chocolat chaud

Pour le réveillon du 31 décembre, j’avais donc quelques amis à diner (oui ceux-là mêmes à qui j’ai fait des mini-burger au foie gras) et j’avais décrété que j’allais leur offrir ces trucs qu’on voit parfois dans les magasin : les cuillères plantées dans un carré de chocolat, qu’on n’a plus qu’à plonger dans un lait chaud pour faire un bon chocolat chaud. Sauf que j’allais pas l’acheter hein, ça aurait été trop simple : c’est tellement plus fun de se prendre la tête à le faire soi-même.

Oui, je dis se prendre la tête, car au vu des complications rencontrées, l’instinct de survie aurait du me pousser à arrêter ce délire DE SUITE. Mais au lieu de ça, je me suis enfoncée, telle un vers de terre dans un sable mouvant.

Liste des difficultés rencontrées :
- impossibilité totale de mettre la main sur des cuillères en bois. Timing trop short pour commander en ligne. #FAIL
- absolument aucune idée de « mais dans quoi je l’offre mon truc bordelle? » . Après réflexion il aurait suffit que je fabrique des petits sachets en papier calque, mais vous allez découvrir dans quelle mesure j’ai préféré régresser au niveau CP du bricolage.

J’ai décidé d’ignorer souverainement ces problèmes, et de faire avec ce qu’on a coutume d’appeler « les moyens du bord ».
Pas de cuillère en bois ? pas de problème, j’ai des pic à apéro un peu évolués (plus large en haut) qui une fois tête à l’envers feront parfaitement l’affaire. (et puis ils se débrouilleront pour mélanger hein, jsuispaleurmère)

Alors donc, je fais fondre mon chocolat à la casserole (purée les gens j’en profite pour le dire une fois pour toute : arrêtez de mettre de l’EAU dans le chocolat pour le fondre à la casserole ! spapossible cette manie qu’ont les gens de faire ça ! c’est trop degeu après le chocolat n’est plus du tout lisse !) et j’y ajoute de la vanille. Au moment de me faire plaisir sur la cannelle, je me suis souvenue que Cla n’aime pas la cannelle (je sais, je devrais mieux choisir mes amies) alors ben du coup, pas de cannelle.

Ensuite on verse dans un bac à glaçon en silicone et HOP au congélo pour faire durcir. On attend que ça soit moyen-solide et on plante le pic-qui-fait-cuillère. (bien-sûr j’ai trop attendu pour le faire, sinon ça serait pas drôle, et j’ai donc du me battre avec ces biiipgrosmot de chocolats) Et puis on remet un coup au congel. (et soudainement le bac à glaçon porc-épic prend beaucoup plus de place dans le mini-congélo – sa race)

Pendant ce temps, on se promène dans son appart, on ouvre tous les tiroirs, en on envisage chaque objet, comme pouvant potentiellement servir de chose-dans-laquelle-offrir-le-truc.

Voilà comment je me suis trouvée à 23h30, le 30 décembre, à découper des verres en plastique, pour en faire ça (j’avais prévenu pour le niveau CP hein !) :

Bon alors sur la table, de loin, et sur un malentendu, ça passait pas trop mal :

Au final la moitié des gens sont repartis sans le truc, ou « comment se faire chier pour rien »  :D

 

Commentaires

  1. a gazouillé

    Oh mince, trop dommage que les gens soient partis sans … ça avait l’air trop bon ! Et du coup, t’as testé l’efficacité/le goût/la béatitude avec les restants ? ^^

  2. a gazouillé

    j’ai des cuillères en bois que je n’utilise pas (parce que manger avec ça, c’est franchement… Désagréable!) je les avait achetées à « maisons du monde » y’a 1 an ou 2…

  3. a gazouillé

    Les gens et leurs désagréables manies d’oublier les petits présents qu’on leur prépare…

    J’ai connu pareil, une fois où j’avais fait des petits sachets de thé spéciaux accompagnés de chocolats pour chacun, ils ont bouffé les chocos directs et oublié les sachets de thé en partant!

    Donnez vous du mal ma bonne dame qu’ils disent… ;-)

  4. clacla a gazouillé

    hééé nous on est reparti avec! mais on n’a pas encore testé…
    et sinon oui c’est beurk la cannelle mais je suis quand même sympa comme amie :)

  5. a gazouillé

    MIOM.

    Et des cuillères en bois, y’en a chez Merci, normalement. Donc, le brunch où tu nous inviteras, parce qu’il est entendu que tu dois nous inviter à un brunch, tu en referas?

  6. a gazouillé

    Ahahah on m’a offert les VRAIS au Noël de l’entreprise… sauf que le goût est chelou, genre « whisky caramel »… un p’tit grog quoi… un jour, je me lancerai !

  7. Prisc a gazouillé

    Je pensais pas que c’était aussi simple à faire ces trucs là ! (je pensais qu’il fallait suivre une recettede ouf et tout), j’y penserai pour l’année prochaine, ce sera moins « je m’en fourre partout quand je fais la cuisine » que les truffes au chocolat ;)

  8. a gazouillé

    C’était une chouette idée !
    Mais c’est vrai que tu as du bien t’embêter. ;)
    Cela dit pour le « pas de cuillère », ça se fait bien. Moi j’ai un faible pour les choc-o-lait (je crois que ça s’écrit comme ça) qui sont une vraie tuerie, et sont simplement plantés au bout d’un bâton tout rond. Pas de cuillère donc. :)

  9. a gazouillé

    Selon mon pacsou, la meilleure mousse que j’ai pu faire. Dense, bien chocolatée, avec quelques petits morceaux de chocolat pas complétement fondus qui craquent sous la dent. Bref, elle a été appréciée, et j’ai épaté mon monde en précisant qu’elle était sans sucre, ni beurre, ni crème. Seulement des blancs d’oeufs, comme à chaque fois que j’ai fait des mousses au chocolat depuis cette recette .

Gazouiller