A lire : Mille femmes blanches

Il est pratique d’avoir une amie qui a exactement les mêmes goûts littéraires que vous : a priori si elle vous offre un livre, vous avez de fortes chances de l’aimer !

Quelques jours après mon anniversaire, voici une dizaine de jours, je rentre chez moi après une journée de boulot, d’humeur passablement exécrable, ayant de plus en plus de mal à supporter les aléas des transports en communs – oui je suis une idiote timide, à plus de 6 mois de grossesse je n’ose toujours pas demander une place assise dans le métro, mais là n’est pas le sujet- et que découvre-je* sous le paillasson ? Un petit colis tout droit venu de Super-Clacla contenant ce livre.

Ni une, ni deux, ma bonne humeur de retour comme de par magie, je me fais couler un bain, et PLOUF, le bouquin dans une main, le verre de Tumult dans l’autre (la Tumult est ma nouvelle drogue) je me plonge dans l’ouvrage…

… et je n’en suis guère sorti au cours des jours suivants.

Mille femme blanche, un beau roman à l’écriture très fluide qui raconte l’histoire d’une femme, May Todd, prenant part à un gros (et très secret) projet gouvernemental en 1875 aux USA, ayant pour but d’intégrer les Cheyennes aux colons américains : 1000 femmes blanches sont envoyées épouser des indiens Cheyennes, afin de leur donner des enfants métissés, considérés comme plus faciles à intégrer.

Si le contexte est entièrement fictionnel, les détails de la vie chez les Cheyennes, et le combat de cette civilisation pour survivre face aux massacres perpétrés par l’armée américaine, et le racisme des colons, sont criants de vérité et passionants.
L’histoire à la fois dure et belle de cette jeune femme et de ses amies, captive du début à la fin, et tout au long du roman nous partageons avec May Todd l’émotion, l’horreur, l’attachement, la combativité et l’amour que lui inspirent la culture Cheyenne.

A lire d’urgence donc ! Et merci Clacla ♡

Mille femmes blanches / Jim Fergus

Bon, maintenant je vais essayer de me remettre dans La fin des temps de Murakami. J’aime beaucoup le style d’écriture, mais pour l’instant je n’arrive pas vraiment à rentrer dans l’histoire !

Bonne journée !

*c’est règlementaire comme formulation ça ?

Commentaires

  1. a gazouillé

    J’avais beaucoup aimé ce livre aussi à l’époque. Du même auteur, tu apprécieras aussi sûrement « La fille sauvage ». Et pour Murakami, j’ai eu beaucoup de mal avec « La fin des temps » aussi, pour moi ce n’est vraiment pas son meilleur. Tu dois te plonger dans « Kafka sur le rivage  » ou « la ballade de l’impossible », ils sont nettement mieux je trouve. :)
    A bientôt!
    Célestine

  2. a gazouillé

    Oh mais c’est dingue ça ! Cet été ma belle-mère le dévorait, j’en ai lu quelques pages et j’ai filé à la librairie me l’acheter ! J’ai été complètement happée, je l’ai lu à moitié environ et l’ai oublié dans le Sud. Je n’y pensais plus mais ton article me donne envie de filer dans le Sud le récupérer (ou à la Fnac, mais je préfère l’exotisme).

Gazouiller