The Paradise : la série à voir absolutly ! ❤

Ouais, t’as bien vu, j’ai mis un point d’exclamation ET un coeur dans le titre de l’article. Ouais, ça veut dire que ça va envoyer du FAT.

La semaine dernière, un article de la Une de Hellocoton a fait un grand BOUM dans ma tête, mon coeur, tout ça, c’est « The paradise, une série girly avec du Zola dedans » je vous invite vraiment à le lire parce qu’il donne vraiment envie de regarder la série ! Moi je n’ai fait ni une, ni deux, j’ai téléchargé (hadopi, va voir ailleurs si j’y suis) la première saison, et ce week-end, on a commencé à la regarder.

Comment vous dire ?

Génial.

Et si je viens vous en parler ici, ce n’est pas simplement pour jeter des fleurs à la blogueuses qui a pondu cet article (merci merci je t’aime épouse-moi !) mais aussi pour vous dire que je ne suis pas tout à fait d’accord avec elle. Ouais. Pas tout à fait d’accord sur le fait que c’est une série complètement girly.

Je m’explique, bien sûr, la série tourne autour d’une jeune fille blonde douce et virginale, mais pas que, loin de là. Et c’est en cela qu’elle est géniale. Dire que cette série est girly reviendrait presque à dire que le roman « Au bonheur des dames » de Zola, dont est inspiré la série, est girly. Et, je ne crois pas qu’on puisse accuser Zola d’être girly.
Cette série est avant tout passionnante, fascinante, non par ses intrigues qui sont avouons-le passablement inintéressantes, mais parce qu’elle raconte et pose devant nos yeux l’invention du commerce moderne.

De la même façon que Zola se fait, dans le Bonheur des Dames comme dans tous ses autres romans, le chroniqueur d’une époque avant même d’être romancier, The Paradise met en scène l’invention du commerce tel qu’il a été inventé par Boucicaut, le fondateur du Bon Marché (dont est inspiré un des personnes principaux du Bonheur des Dames) (fan club de Boucicaut represent’), l’invention des grands magasins, la notion de soldes, les prix affichés, etc…

J’ai toujours trouvé le commerce et le vente fascinants, et si cette série me plait, c’est avant tout parce qu’elle me raconte en images, costumes, décors, ambiance, cette belle épopée.

Si en plus d’aimer les films en costumes, la fin du XIX°, si vous avez fini Downton Abbey, et que les mécanismes de la création du commerce moderne vous intéressent, cette série est pour vous !

Commentaires

  1. a gazouillé

    yeah, moi aussi j’ai téléchargé la série suite à cet article, on on s’est enfilé la série en 2 soirée avec l’homme (bouh… petits yeux le lendemain matin !!) et c’est TOP !
    Dans le genre série en costume, je conseille aussi CRANFORD (avec Judi Dench), un petit bijou !

Gazouiller