Mon premier carrot cake

QUOIIII ? T’avais jamais fait de carrot cake ? nan mais ALLO.

Je me disais que ça faisait longtemps que je n’avais pas partagé une petite recette ici ! Ah, on me dit que non à l’oreillette, on me suggère même de renommer ce blog « la gavée de service ». Hum, je ne vois pas vraiment pourquoi mais bon. ^^

Donc, la semaine dernière, nous étions en train de planifier par mail ne promenade-goûter dimanche au Parc de Saint-Cloud avec des amis, quand soudain, mon amie B glisse « Troudy, tu veux pas faire un gâteau à la carotte ? » (oui, Troudy c’est mon surnom depuis la 4iè, tout ça à cause de la soeur de Graine de Sportive mais bon, c’est une autre histoire)

Donc voilà, tout ça pour vous dire que j’ai fait un carrot cake. J’avais plein de clémentines en train de se laisser mourir dans mon panier à fruits, donc je les ai mises à contribution. Il s’agit donc d’un carrot cake parfumé à la clémentine. REP A SA MICHALAK. (il y a beaucoup de « donc » dans ce paragraphe, peut-être eussè-je du recourir à des formulations telles que « par conséquent », excusez la pauvreté du langage ainsi que cette digression.) 

Le carrot cake est donc une recette typiquement américaine, et je sais que, tout comme pour le cheesecake, de nombreuses personnes ont une prévention a priori contre ce gâteau. « Un gateau qui a un goût de carottes ?? beurk ! » un peu comme « un gâteau au fromage ?? beurk ! »
Alors rassurez-vous, ça n’a pas plus un goût de soupe que le cheesecake n’a un goût de roquefort.

 

Ingrédients pour le gâteau :

400 g de carottes pelées et rapées
120 g de beurre doux
140 g de vergeoise
1/2 c à c de quatre-épices
1/2 c à c de cannelle en poudre
Une pincée de sel
3 oeufs
50 g de poudre d’amande
100 g de cerneaux de noix concassés
200 g de farine
1 sachet de levure chimique
le jus d’une clémentine

Ingrédients pour le glaçage :

50 g de beurre doux
120 g de Philadelphia.
50 g de sucre glace
le jus d’une demi-clémentine

Étapes :

Préchauffez le four à 160°C.
Dans un saladier, mélangez le beurre mou, la vergeoise, la cannelle, le 4 épices et le sel pendant environ 3 minutes.
Ajoutez le jus de clémentine et les oeufs un à un en fouettant entre chaque. Ajoutez ensuite la farine à laquelle vous aurez préalablement mélangé la levure, puis enfin ajoutez la poudre d’amande, les noix, et les carottes. Mélangez bien.

Versez la pâte dans un moule beurré, enfournez pour environ 1 heure. Attention tous les fours sont différents, comme d’habitude, vérifiez d’abord en plantant la pointe d’un couteau que celui-ci ressort propre.
Laissez refroidir. Je conseille de poser le glaçage quelques heures plus tard, ou même le lendemain. Si vous le posez sur un gâteau encore tiède, il va couler.

Préparation du glaçage :
Si vous voulez un glaçage léger et pas écoeurant, il ne faut ni mélanger, ni battre, il faut FOUETTER, c’est à dire, incorporer de l’air. Commencez par fouetter au robot le beurre mou avec le sucre glace, quand le mélange est monté, tout en laissant le fouet en marche, ajoutez progressivement le Philadelphia, et enfin le jus de clémentine, arrêtez de fouetter lorsque la texture vous plait.
Remplissez ensuite une poche à douille, et déposez le glaçage sur le gâteau. Si vous n’avez pas de poche à douille, étalez à la spatule.

Concernant le glaçage, je sais qu’il existe de nombreuses recettes. Si vous aimez les glaçages au beurre, ou à la mascarpone, faites-vous plaisir ! Chez nous, l’Homme fait la grimace dès que je fais un glaçage, il trouve ça écoeurant. Cette recette-là l’a réconcilié avec le glaçage car elle permet d’obtenir une texture légère, la clémentine apporte aussi une touche de fraicheur très agréable.

Bon appétit !

 

Commentaires

  1. a gazouillé

    Oooooooh, j’adore les carrot-cakes. Mais celui-là a l’air bien évolué par rapport à celui que je fais: carotte-orange. Sans glaçage, sans noix, sans rien! Le carrot-cake à la carotte etpisc’esttout, c’est pas mal aussi :)
    Mais en tant qu’aventurière du carrot-cake, j’ai quand même bien envie d’essayer ta recette :D, merci pour ce partage!

  2. a gazouillé

    Mon truc, c’est pas la cuisine, mais plutôt les bouquins, mais là, pour la photo, j’étais obligée d’aller voir de plus près !! Pour une première, je dois dire bravooo ! J’adore ce gâteau mais n’ai jamais réussi le glaçage, et le tien est bluffant !

  3. a gazouillé

    Han, trop beau, et trop bon cette histoire de clémentine ! (ma mamie assaisonnait toujours ses carottes râpées avec le jus d’une clémentine, je sais ça n’a rien à voir mais je tenais à le dire car c’est très très bon aussi comme ça)

Gazouiller