Petit dôme de Pâques comme une poule qui aurait pondu un demi-oeuf

dome paques4

Ce dessert est une arnaque, je vous le dis. Pourquoi une arnaque ? Parce que TELLEMENT simple, pour un résultat mignon et super gourmand et régressif et tout.

Toc toc, que se passe-t-il dans ce dôme ? Vous coupez et… zioouuu c’est moelleux, et coulant, et croustillant…

dome paques3

Alors qu’est-ce que c’est ? 

De la guimauve, avec un coeur coulant caramel croustillant à la Gavotte. Et j’avoue, oui AH J’AVOUE TOUT MAIS NE ME JUGEZ PAS : le coeur coulant est à la base une pâte à tartiner de la marque Gavotte « caramel croustillant à la Gavotte ». C’est trop bon ce truc j’ai eu envie d’en faire une recette.

Comment on fait ? Comme ça :

Commencez par faire des petits glaçons de caramel croustillant. Si vous n’avez pas la pâte à tartiner, préparez  un caramel au beurre salé, et émiettez dedans quelques crêpes dentelles. Placez ensuite dans des bacs à glaçons dans le congélateur. Au moins 2 heures.

Faites fondre du chocolat noir pâtissier et tapissez-en des demi-sphères en silicone. Placez les demi-sphères ensuite au frais pour que le chocolat durcisse.

Pendant ce temps, faites votre guimauve, pour cela il vous faut :

7 feuilles de gélatine
135 g de sucre en poudre
Et encore 7 g de sucre en poudre
20 g de sirop de glucose
140 g d’eau minérale
2 blancs d’oeuf (l’idéal étant de les peser pour avoir 50g de blancs d’oeuf)
quelques goutes d’extrait de vanille

Commencez par mettre vos feuilles de gélatine en les séparant bien dans un grand bol d’eau bien bien froide.

Ensuite placez vos blancs d’oeuf dans le bol de votre batteur, avec les 7g de sucre et l’extrait de vanille.

Dans une casserole, portez à ébullition l’eau, le sucre et le sirop de glucose.
Quand ça commence à bouillir, lancez le batteur pour que les blancs montent en neige, mais pas trop fermes. (mousseux quoi).
Faites monter votre sirop jusqu’à 130°C. Si vous avez un thermomètre cette étape est facile. Mon thermomètre étant mort, je fais à l’ancienne, la technique dite du « grand boulé » : conservez à côté de vous un verre d’eau bien froide, et de temps en temps à l’aide d’une petite cuillère vous prélevez un peu de sirop dans la casserole et faites tomber dans le verre d’eau. Au début le mélange se dissout dans l’eau,  c’est que ça n’est pas encore assez chaud, mais au bout d’un moment, la goute que vous ferez tomber dans l’eau se figera automatiquement en boule de sucre, c’est bon, votre sirop est à 130°C !

Laissez votre batteur tourner, et versez en filet le sirop sur les blancs d’oeufs en train de monter. Fouettez jusqu’à ce que le mélange soit bien brillant.

Pendant ce temps, essorez la gélatine, et passez-là 15 secondes au micro-onde pour la liquéfier. Versez sur la meringue et continuez de battre jusqu’à ce que ça ne soit plus trop chaud.

Basculez dans une poche à douille, et remplissez les dômes. Si vous n’avez pas de poche à douilles faites-le à la cuillère ça marche aussi mais vous risquez de galérer un peu car la guimauve file beaucoup.

Saupoudrez ensuite de crêpes dentelles émiettées. Si j’avais été motivée j’aurais fait un biscuit sablé, mais bon, j’étais pas motivée.

Laissez la guimauve sécher une nuit à l’air libre, puis placez 20 minutes les dômes au réfrigérateur afin que le chocolat soit bien solide au moment de démouler.

Démoulez délicatement, placez dans une assiette, et… dégustez ! Ca ressemble à un gros ourson guimauve, c’est trop bon !!

 

Joyeuses Pâques à tous !

 

 

dome paques1

Gazouiller