Un morne et grisâtre matin de septembre

Même s’il ne pleut pas, je me dis ce matin que j’aurais aussi bien pu être l’auteur de « il pleure dans mon coeur Comme il pleut sur la ville Quelle est cette langueur Qui pénètre mon coeur ? Ô bruit doux de la pluie Par terre et sur les toits ! Pour un coeur qui… Lire la suite »