AccueilSanté6 aliments anti-inflammatoires

6 aliments anti-inflammatoires

En principe, l’inflammation est un signe indiquant que votre organisme combat des agressions extérieures comme les infections et les blessures. Cependant, quand elle devient chronique, elle peut entraîner des maladies. Des facteurs comme le tabagisme, le stress, les faibles activités physiques et l’alimentation riche en matières grasses par exemple accroissent les risques. En revanche, certains aliments peuvent contribuer à diminuer l’inflammation chronique.

Le thé vert

Le thé vert est certainement l’une des boissons les plus saines pour l’organisme. En effet, les scientifiques associent la consommation régulière de thé vert à la réduction du risque de maladie cardiaque, de cancer, de maladie d’Alzheimer, d’obésité et d’autres affections.

Les bienfaits du thé viennent des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de ses composants qui inhibent l’inflammation en réduisant la production de cytokines pro-inflammatoires.

Vous pouvez prendre un thé vert nature ou avec du citron, un fruit riche en vitamine C. Quel que soit votre choix, limitez autant que possible le sucre raffiné qui peut contribuer à l’inflammation des tissus.

Les fruits rouges

Les fruits rouges comme les fraises, les myrtilles, les framboises et les mûres regorgent de vitamines, de minéraux et de fibres. Ils sont très bons pour la santé. Ils contiennent également des anthocyanines, de puissants antioxydants qui ont des effets anti-inflammatoires.

En consommant quotidiennement ces fruits, vous stimulez la production des cellules combattant les bactéries, les virus et tout autre élément exogène qui pourrait nuire à l’organisme. Ces cellules contribuent donc à la fortification de votre système immunitaire et diminuent les risques d’inflammation chronique.

Si vous présentez une surcharge pondérale, les fruits rouges abaissent le niveau de certains marqueurs inflammatoires associés aux maladies cardiaques.

Les poissons gras

Les poissons gras constituent d’excellentes sources de protéines et surtout, d’acides aminés oméga-3. Bien que tous les poissons en contiennent, le saumon, les sardines, le hareng, le maquereau et les anchois en sont particulièrement riches.

Ces acides aminés ont des propriétés anti-inflammatoires et préviennent certains troubles comme les maladies cardiaques et le diabète. Selon une étude, les personnes consommant de manière régulière du saumon ou prenant des suppléments d’oméga-3 ont un faible taux de protéine C-réactive (CRP), un marqueur inflammatoire.

Prenez toutefois des précautions en choisissant des poissons sauvages qui sont plus sains que les poissons d’élevage.

La tomate

Riche en vitamine C et en potassium, la tomate est un concentré de nutriments. Elle présente aussi du lycopène, ce pigment caroténoïde qui lui donne cette couleur rouge. Il s’agit d’un puissant antioxydant anti-inflammatoire qui prévient les inflammations liées à plusieurs types de cancer.

Pour profiter de tous les nutriments de la tomate, il faut la manger en salade. Néanmoins, vous pouvez aussi la faire cuire. Certes, cela détruit la vitamine C qui résiste mal à une température supérieure à 60 °C, mais la cuisson ne l’appauvrit pas pour autant en lycopène.

En préparant la tomate avec de l’huile d’olive, vous optimisez même l’absorption de ce nutriment par l’organisme. En effet, la matière grasse facilite l’assimilation du lycopène. Ne lésinez pas alors sur la sauce tomate quand vous mangez ou cuisinez. Cependant, faites attention à la quantité de sucre et de sel dans les sauces tomates industrielles. Préférez aussi les huiles végétales au beurre pour contrôler votre niveau de cholestérol.

Le raisin

Le raisin contient des anthocyanines, connues pour leurs effets anti-inflammatoires. Ces antioxydants contribuent à la prévention contre le diabète, l’obésité ainsi que les maladies cardiaques et d’Alzheimer.

Le raisin est également riche en resvératrol, un autre antioxydant qui protège le cœur contre l’inflammation. De même, la consommation quotidienne de raisin accroît le niveau d’adiponectine, une hormone qui prévient la prise de poids et le risque de cancer.

Intégrez le raisin autant que possible dans vos desserts en été. Vous pouvez aussi profiter de ses bienfaits en buvant du jus de raisin ou tout simplement du vin. Faites quand même attention, car l’alcool accroît le risque d’inflammation.

Le brocoli

On apprécie généralement le brocoli pour ses qualités nutritives. Comme le chou frisé, le chou-fleur et le chou de Bruxelles, ce légume crucifère diminue les risques de maladie cardiaque et de cancer. C’est grâce aux effets anti-inflammatoires de ses antioxydants.

En effet, le brocoli contient de la sulforaphane, un antioxydant qui réduit le niveau de cytokines et d’autres molécules à l’origine de l’inflammation des tissus.

Pour bénéficier des effets anti-inflammatoires du brocoli, vous pouvez le préparer en salade en l’assaisonnant avec de l’huile d’olive, de préférence extra-vierge. Cette huile est également riche en antioxydants et efficace contre l’inflammation.

Ne ratez pas ...

Comment soigner une otite naturellement ?

Les otites apparaissent chez n’importe qui, mais plus spécifiquement chez les enfants en bas...

Comment maigrir vite et de manière saine ?

L’été approche et vous voulez absolument porter ce nouveau bikini que vous avez commandé...

10 signes que vous êtes submergé par le stress

Les aléas de la vie peuvent parfois être source de stress pour beaucoup de...

5 habitudes pour éviter l’apparition des cancers

Les cancers sont dus à de multiples facteurs. Si le patrimoine génétique, l’âge, le...
Notre rédac publie également ...