Découvrez les animaux dangereux aux Canaries : ce que vous devez savoir pour profiter en sécurité

Photo of author

Ecrit par Marion Hurinat

Ce que vous devez retenir

Les îles Canaries abritent des animaux dangereux, impliquant quelques précautions pour la sécurité des visiteurs :

  • Invasion de serpents-roi albinos : dangereux pour la faune locale, inoffensifs pour l’homme.
  • Animaux blessés : contacter des professionnels, adopter des gestes de premiers secours si formé.
  • Législation stricte : respect des règles sur les chiens dangereux et les animaux sauvages.

Informez-vous et suivez ces recommandations pour un séjour en toute sérénité.

Les îles Canaries, souvent perçues comme un paradis ensoleillé, peuvent également abriter des animaux dangereux menaçant la faune locale et la sécurité des visiteurs. Bien que ces informations n’aient pas pour objectif d’alarmiser, il est essentiel d’être informé pour profiter de son séjour en toute sérénité. Voici ce que vous devez savoir.

Les canaries luttent contre une invasion de serpents albinos

Depuis plusieurs années, la Grande Canarie fait face à une invasion de serpents-roi albinos, une espèce introduite comme animal de compagnie puis relâchée ou échappée. Ces serpents, encore appelés serpents-roi de Californie, ont trouvé un climat propice à leur prolifération sur l’île. Bien qu’ils soient inoffensifs pour l’homme, ils représentent une menace directe pour certaines espèces endémiques telles que le lézard géant de Grande Canarie.

Les autorités locales, en collaboration avec des spécialistes internationaux, cherchent activement des solutions pour contrôler cette population invasive. Un séminaire sur « La gestion des reptiles exotiques invasifs » a récemment eu lieu à Las Palmas, réunissant des experts américains et internationaux pour élaborer des stratégies durables.

Ce tableau résume les caractéristiques de ces serpents et leurs impacts potentiels :

À lire aussi :   Location villa Cannes : séjour de rêve à la villa Jaliel avec piscine et vue panoramique
Caractéristiques des serpents-roi albinosImpacts potentiels
Origine : CalifornieMenace pour les espèces endémiques
Alimentation : lézards, petits mammifèresRéduction de la population de lézards géants
Statut : InvasifÉcologie locale perturbée

Adoptez les bons gestes face à un animal blessé ou en danger

Les animaux blessés ou en détresse sont souvent rencontrés en milieu urbain. Lorsque vous en trouvez un, il est vital de suivre certaines étapes pour assurer leur sécurité et celle des intervenants.

Contactez les professionnels

La première action à entreprendre est de contacter les autorités locales ou les professionnels de la faune et flore. Ils disposent des compétences nécessaires pour intervenir de manière appropriée. Gardez toujours à portée de main les coordonnées des services de secours animalier de votre destination.

Emmenez l’animal dans un centre de soins

Si l’animal est transportable sans risques supplémentaires, il faut le déplacer vers un centre de soins agréé. Les conditions de transport doivent être sûres, afin de ne pas aggraver l’état de l’animal. Voici quelques conseils pour un transport sécurisé :

  1. Utilisez une boîte bien ventilée.
  2. Évitez les mouvements brusques.
  3. Maintenez une température appropriée.

Observez et appliquez les premiers gestes

Avant l’arrivée des experts, appliquez les premiers soins si vous êtes formé. Voici quelques gestes de base :

  • Ne manipulez l’animal que si nécessaire.
  • Évitez de lui donner de la nourriture ou de l’eau immédiatement.
  • Gardez l’animal tranquille et dans un environnement calme.

Obligations, interdictions… que dit la loi ?

Les législations sur les animaux potentiellement dangereux aux Canaries sont strictes, visant à protéger autant les visiteurs que les espèces locales. L’introduction de certaines races de chiens, par exemple, est fortement réglementée.

À lire aussi :   Message pour vacances : des idées originales pour souhaiter de belles vacances à vos proches

Selon la loi de 1999 sur les chiens potentiellement dangereux (Perros Potencialmente Peligrosos), certaines races, telles que l’American Pit Bull Terrier et le Rottweiler, doivent répondre à des formalités spécifiques. En fonction des communautés autonomes, d’autres races peuvent être ajoutées à cette liste.

Voici un tableau illustrant les obligations légales pour les propriétaires de ces races :

Obligations pour les propriétaires de chiens dangereuxDétails
Enregistrement obligatoireDans les 3 mois suivant l’arrivée en Espagne
Port de la muselièreObligatoire dans certaines régions
Vaccination antirabiqueÀ jour et valable 21 jours après la primo-injection

Il est également interdit de capturer, détenir ou transporter des animaux sauvages sans autorisation. Perturber ou vendre des espèces protégées expose à des sanctions sévères. Si vous découvrez un animal en danger ou blessé, vous êtes autorisé à le transporter vers un centre de soins, dans le respect des règles de sécurité.

La protection de la faune et de la flore locales est une priorité pour les autorités canariennes. Ainsi, les visiteurs et résidents sont encouragés à suivre les recommandations des professionnels pour éviter la maltraitance ou négligence animale. En cas de découverte d’un animal blessé, contactez immédiatement le service bien-être animal ou les autorités locales compétentes.

Laisser un commentaire